www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 septembre 2011

Majoritairement en grève !

Loin des chiffres fantaisistes annoncés par Luc Chatel, la grève dans les écoles sera largement suivie aujourd’hui. A la veille du débat budgétaire, le gouvernement devra tenir compte de cette mobilisation et redonner la priorité à l’Éducation.

N’en déplaise à la rue de Grenelle qui tente vainement de minorer les chiffres, près de 54% des enseignants des écoles se sont déclarés en grève aujourd’hui, et non pas 20% comme le prétend le ministre. Si son annonce peut prêter à sourire, elle témoigne d’une réelle inquiétude du gouvernement, face à un mouvement de protestation qui n’a fait que s’élargir depuis le printemps dernier et recueille une large approbation dans l’opinion. Face à ce qui n’est rien d’autre qu’une entreprise de démobilisation, les enseignants défilant majoritairement dans les cortèges pourraient avertir la promoteur du retour des maximes à l’école qu’il risque un jour de se voir appliquer le vieil adage selon lequel « la punition du menteur, c’est qu’il ne sera pas cru quand il dira la vérité. » Car contrairement à ses propos, la mobilisation s’annonce d’ampleur. Le gouvernement serait bien avisé d’en tenir compte, alors que va s’ouvrir le débat budgétaire et que 14 000 nouvelles suppressions de postes sont encore envisagées dans l’Éducation.

Priorités budgétaires

Enseignants, lycéens, étudiants et parents d’élèves défileront donc aujourd’hui dans les rues d’une centaine de villes pour protester contre les suppressions de postes et les conditions calamiteuses dans lesquelles s’est effectuée la rentrée. Situation inédite, c’est jusque dans les rangs de l’enseignement privé, d’ordinaire moins vindicatif, que recruteront les manifestations. Partout, il s’agira avant tout de faire entendre au gouvernement l’impasse dans laquelle conduit sa politique de non-remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite, et l’urgence qu’il y a à redonner la priorité à l’Éducation. Le projet de loi de finances 2012 sera présenté demain mercredi 28 septembre en conseil des ministres, avant que le débat budgétaire ne s’engage au Parlement. C’est dans ce contexte que le SNUIPP-FSU réitère sa demande d’un plan de rattrapage exigeant pour l’Éducation et d’investissements massifs dans la transformation de l’école : une école pensée pour les élèves d’aujourd’hui.

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.