www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : AVS, AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 octobre 2011

600 EVS privés de vote, intervention du SNUipp.

Les EVS, comme tous les personnels de l’Education Nationale doivent voter 2 fois aux élections professionnelles (au CTA et au CTM) pour être représentés par des élus du personnel. Ce vote est électronique et nécessite d’avoir un identifiant et un NUMEN. Or, le Rectorat a "oublié" d’attribuer un identifiant et un NUMEN aux EVS. Le SNUipp intervient auprès du Rectorat pour que les EVS puissent voter comme tous les personnels de l’Education Nationale. Ce vote est un droit, il est intolérable qu’il ne soit pas respecté !

Du 13 au 20 octobre 2011, l’ensemble des personnels de l’Education Nationale désignera ses représentants aux commissions paritaires, aux comités techniques et aux commissions consultatives. Y compris agents non titulaires, quels que soient leurs contrats.

Lire le 4 pages spécial EVS en cliquant ici.

Les collègues EVS en contrats aidés, assistants d’éducation, assistants pédagogiques, intervenants en langue étrangère,... Les EVS titulaires de contrats de droit privé CUI-CAE, voteront pour au comité technique national et académique. Les autres, titulaires de contrats de droit public, émettront trois votes. Ils désigneront aussi leurs représentants aux commissions consultatives paritaires des agents non titulaires.

C’est la première fois que les représentants des personnels aux comités techniques sont élus et qu’une élection permettra de définir la représentativité des organisations syndicales au Ministère de l’education Nationale. Le SNuipp-FSU présentera des candidats sur des listes de la FSU ( Fédération Syndicale Unitaire ).

La FSU est la première organisation syndicale dans la Fonction Publique d’Etat. Nombre de ses syndicats sont majoritaires dans les corps qu’ils représentent : Le SNUipp-FSU dans le premier degré mais aussi le SNES-FSU dans le second degré, le SNEP-FSU pour les enseignants d’EPS, le SNICS-FSU pour les infirmières scolaires, le SNUAS-FSU pour les personnels de l’assistance sociale, le SNASUB-FSu pour certains corps de l’administration...

Le SNUipp-FSU et les syndicats de la FSU se sont s’investissent et concrètement aux côtés des agents non titulaires pour améliorer leur situation et faire valoir leur droit à un emploi pérenne. Aux côtés des assistants d’éducation, le SNUipp-FSU s’est engagé pour le respect de leur durée d’embauche contractuelle de 6 ans, pour la création d’un véritable métier d’assistant de vie scolaire donnat droit à une formation et un emploi de fonctionnaire. Avec les EVS en contrat aidés le SNUipp-FSU n’a eu de cesse de dénoncer leur situation, alors que le ministère s’est peu soucié des formations dont il est redevable, et que rien n’est fait (ou si peu) puor une nouvelle insertion professionnelle.

Le SNUipp-FSU a été à l’initiative d’actions nationales d’envergure qui auront permis quelques avancées : maintien du nombre d’EVS alors qu’il devait diminuer de 4500, création de postes d’assistants de scolarisation dès la rentrée 2011, recours devant les tribunaux des conseils de prudhommes gagnés par des EVS dans plusieurs départements (Maine et Loire, Nièvre, Vosges,...) et dépot massif de nouveaux recours en juin. Le SNUIpp-FSU et les syndicats de la FSU ont toujours recherché l’unité syndicale dans le but de peser plus fort dans l’intérêt des agents non titulaires.

Parce que le SNUipp-FSU, avec la FSU et ses syndicats s’engagent clairement dans la lutte contre la précarité, leurs représentants défendront aussi les droits et les revendications des agents non titulaires au comité technique national et académique. Ils seront aux côtés de tous les agents non titulaires. Voter FSU, c’est voter pour ceux et celles qui s’engagent régulièrement à vos côtés.

Court historique d’un long combat du SNUipp Rhône avec les EVS

Le SNUipp a toujours condamné la précarité et réclamer la création d’emplois qualifiés et pérennes pour accompagner la scolarisation des élèves handicapés. Face à l’arrivée des AVSi et des EVS, le SNUipp a décidé de les syndiquer et d’y consacrer du temps pour essayer changer les choses.

− 1er RIS EVS-AVS en 31/05/07 : une centaine de présents

− Rassemblement devant la Préfecture le 14 mai 2008

− Rassemblement devant le Rectorat le 11 juin 2008

− Années 07-09, le SNUipp intervient auprès de dizaines d’EVS pour faire supprimer la modulation horaire des CAE

− rentrée 09, l’IA décide de limiter la modulation à 10 %

− novembre 2011, le préfet accepte le recrutement d’EVS-CAE payé 24h par semaine pour supprimer la modulation

− le SNUipp et une EVS attaquent aux Prud’hommes un collège pour modulation. En oct 2010, lors du procès aux prud’hommes, le principal doit se défendre seul (le Rectorat ne voulait pas lui financer d’avocat). Jugement en mars 2011.

− Janvier 2011, la nouvelle loi sur les CUI permet à nouveau la modulation horaire. Les EVS sont forcés de travailler au-delà de 20h, souvent jusqu’à 26h.

− Mars 2011, victoire du SNUipp Rhône aux prud’hommes. Le collège est condamné à payer des heures supplémentaires.

− Juin 2011, le SNUipp Rhône obtient du lycée Ampère la fin de la modulation horaire pour les EVS. Ils travailleront 20h payés 20h.

− Septembre 2011, le Préfet s’engage à permettre des recrutements de 24h.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.