www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : AVS, AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er février 2012

Groupe de Travail Handicap : un pas en avant, un pas en arrière

Lundi 30 janvier se tenait le 2e groupe de travail sur le Handicap de l’année. Un travail régulier semble donc bien engagé sur la question du Handicap entre l’IA et les organisations syndicales. C’est une bonne nouvelle.

Mme Remer, IA adjointe et M. Heuzé, IEN Ash ont fait quelques annonces positives.

- La formation des AVSi va augmenter en volume puisque tous les AVSi se verront offrir une formation complémentaire sur l’autisme leurs 2 années d’exercice.

- Le recrutement des AsCo, les nouveaux personnels moins précaires que les EVS, a commencé. L’IA a fait le choix d’en implanter quelques uns dans les écoles. L’ancienne règle "les EVS pour les écoles, les AVS pour les collèges" a été abandonnée. C’est en fonction des besoins, du handicap ou encore d’une situation particulière que la cellule AVSi décide d’attribuer un EVS ou un AVS à une école.

Malheureusement, à ce pas en avant, la préfecture a imposé un pas en arrière. Elle a limité à 6 mois la durée des contrats et a encore réduit les personnes susceptibles d’être EVS. Les décisions de la préfecture vont obliger les écoles et l’Education Nationale à multiplier les opérations de recrutement ou de renouvellement. Les conditions d’éligibilité deviennent encore plus drastiques. (cf tableau préfecture).

D’autres questions soulevées par le SNUipp-FSU lors du 1er groupe de travail n’ont toujours pas eu de réponses.

- le recrutement d’un administratif de plus pour le lycée Ampère. L’IA juge suffisant le nombre de personnes à la cellule gestion du lycée. Pour lui, les retards considérables s’expliquent par des raisons exceptionnelles. C’est bien sûr inexact. Le recrutement ou les renouvellements par vague de plusieurs centaines d’EVS rendent la tâche impossible à la poignée de personnels du lycée qui ne peuvent d’ailleurs jamais être joints au téléphone.

- la mise en place de formation s pour les enseignants. Le SNUipp-FSU a proposé que les IEN Ash proposent des formations au choix offertes à tous les personnels du département décomptées du temps d’animations pédagogiques. Mme Remer et M. Heuzé ont réclamé plus de temps pour vérifier la faisabilité du projet. Ils ont peur que ces animations connaissent un tel succès qu’ils ne puissent gérer. Pour le SNUipp-FSU cela démontre que ces formations sont cruellement nécessaires.

- la possibilité de faire travailler les EVS 24h. Cette possibilité a été accordée par le préfet suite à une négociation avec le SNUipp-FSU. L’IA continue de refuser cette possibilité, même pour un cas. Il préfère que les notifications ne soient pas couvertes. En effet, l’IA incite les écoles qui n’ont que 2 notifications de 12h à n’accepter qu’un EVS à 20H alors que le Préfet a autorisé des recrutements de 24H. Les écoles doivent exiger que la totalité des heures soit couverte.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.