www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 février 2012

Pas de nouvelles … mauvaises nouvelles !!

Avec 0 poste supplémentaire pour 2200 élèves de plus prévus par l’IA, le cadrage de la rentrée scolaire pour la rentrée 2012 tarde à être rendu public …

Un dialogue à la méthode Sarkozy

Mardi 28 février, s’est tenu un groupe de travail préparatoire à la carte scolaire 2012 du Rhône.

A l’instar du prétendu dialogue social à la mode, aucun document préparatoire, aucun ordre du jour n’avait, ni n’a même été remis en séance aux représentants du personnel.

Sous le prétexte que les choses ne seraient pas finalisées [1], que le DA-SEN (nouveau titre de l’inspecteur d’académie) n’aurait pas encore une vue globale de la situation, qu’aucune décision ne serait encore prise …, celui-ci s’est contenté pendant deux heures trente de nous dire ce qu’il envisagerait ... pour boucler une rentrée qui s’annonce comme prévu, difficile.

Razzia sur les RASED, la formation, l’ASH

De fait, la carte scolaire est bel et bien ficelée puisque le DA-SEN a indiqué que son hypothèse était d’un déficit de 20 postes compte tenu des moyens dont il dispose (0 postes pour 2200 élèves de plus) mais le DA a refusé de donner des éléments précis.

Il envisage donc - afin de maintenir, voire renforcer le potentiel de remplacement (SIC) - de récupérer 30 postes sur les RASED (les moins visibles médiatiquement – NDLR) ainsi que 8 autres postes de l’ASH (SESSAD notamment – liste finalisée mais non remise aux représentants du personnel) et 4 postes de CPD (conseiller pédagogiques départementaux). Les CLIS du département seraient elles, selon le DA-SEN, en nombre suffisant, puisque des places sont encore disponibles sur le département !

Une concertation Excel-lente sur les écoles en DIFF

Interrogé par les représentants FSU sur la carte des écoles classées en difficultés, le DA-SEN a confirmé que 16 écoles devraient sortir de ce classement et 16 autres y entrer. Les représentants du personnel n’ont donc à aucun moment été associés à cette mesure (seules quelques lignes d’un tableau Excel leur avaient été projetées sur un beau tableau blanc, il y a quelques mois, présentées comme une hypothèse de travail …). Nous ne disposons pas de cette liste, seuls les IEN et les élus locaux semblent en être informés depuis longtemps.

L’action paie : un recul … ECLAIR

Seule vraie nouvelle, le DA-SEN nous a dit avoir renoncé à modifier la carte des postes REP en terme de nombre comme de répartition sur le département. Celui-ci s’est empressé de dire évidemment que la grève des collègues de Vaulx-en-Velin (60% de grévistes et 13 écoles fermées le 7 février dernier) n’était pas à l’origine de cette décision …

Les conséquences … non avouées

Le DA-SEN lui-même annonce que de nombreuses écoles seront "à suivre" sous prétexte d’être proches des seuils. Ce sera en fait un des moyens pour l’inspection académique de dissimuler les conséquences d’une rentrée catastrophique en reportant en juin ou à la rentrée les décisions difficiles, le tout au détriment des écoles, des élèves et des personnels concernés.

Après la mise à mort de l’accueil des 2 ans en secteur ordinaire, les réductions massives de postes de ces dernières années, la liquidation de la formation des personnels tant initiale que continue et dernièrement les projets scandaleux pour l’évaluation des enseignants, il s’agit d’un pas de plus vers la destruction du service public d’Education.

Autant de raisons de participer aux réunions d’informations syndicales du 7 mars et d’être massivement en grève lundi 12 mars à l’appel unitaire du SNUIPP et des principales organisations syndicales.

[1] rappelons que les directeurs ont été sommés de valider leurs prévisions pour fin novembre, soit il y a 3 mois !

 

18 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.