www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 août 2012

Reprise difficile mais porteuse de promesses

Malgré la dotation de 1 000 postes supplémentaires, 4 700 maîtres manqueront à l’appel pour cette rentrée qui s’annonce difficile. Toutefois, le processus de concertation et les annonces du gouvernement sont porteurs d’espoir : un rendez-vous à ne pas manquer.

« Une rentrée à deux visages », c’est selon Sébastien Sihr ce qui attend enseignants, élèves et parents le mardi 4 septembre. Hier, jeudi 23 août, le secrétaire général du SNUipp donnait la traditionnelle conférence de presse de rentrée du syndicat, l’occasion de faire le point sur les dossiers chauds, des dossiers nombreux et assortis d’enjeux importants cette année. « D’un côté elle sera vécue sur le terrain comme très difficile » explique-t-il, car malgré « la bouffée d’oxygène » que représente la recrutement de 1 000 enseignants supplémentaires prévu dans le cadre du plan d’urgence décidé en juillet, 4 700 postes restent supprimés à la rentrée. Sur les 60 000 promis par François Hollande durant la mandature, le SNUipp estime que 30 000 au moins devraient, à terme, revenir au primaire dans le cadre d’une politique d’éducation qui entende en faire une priorité.

Changer la donne : un rendez-vous à ne pas manquer

D’un autre côté, la rentrée sera vécue comme « porteuse de promesses », en raison des engagements du président de la République et du gouvernement de faire du primaire la priorité de l’éducation nationale. Alors que la concertation est en cours pour préparer une loi d’orientation et de programmation attendue en début d’année prochaine, le SNUipp se dit « déterminé à faire changer la donne », notamment contre l’échec scolaire, en faveur d’un réinvestissement du pays dans son école (selon l’OCDE la France est en retrait de 15% comparée aux autres pays de l’organisation) et d’une amélioration des conditions d’enseignement pour les élèves et des conditions professionnelles pour les enseignants. Cette concertation « ne peut pas être un rendez-vous manqué » a martelé le secrétaire général du SNUipp, soulignant que la priorité affichée devra trouver une traduction « significative » dès le budget 2013.

Des négociations dès octobre

Le syndicat annonce également qu’il souhaite voir s’engager « à la fin de la concertation », c’est-à-dire en octobre, des négociations avec le gouvernement. Elles devront porter sur la mise en œuvre concrète des principales mesures annoncées par le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon : la réforme de la formation, la modification des rythmes scolaires*, l’évaluation des élèves, la question des 6 000 « emplois d’avenir » dédiés à l’éducation**…

Rythmes, maîtres surnuméraires et formation au menu

Parmi les sujets abordés au cours de cette conférence de presse figure celui des rythmes scolaires, le SNUipp soulignant « la complexité » de ce dossier qui en tout état de cause doit se traduire par « une amélioration des conditions de scolarisation des élèves et des conditions de vie et d’exercice du métier des enseignants ». Abordée aussi, la question du « plus de maîtres que de classes » qui, reprenant une demande du SNUipp, fait aussi partie des engagements présidentiels. Le syndicat souhaite qu’à la rentrée 2013 un nombre important d’écoles, dans les secteurs prioritaires notamment, puissent avoir accès à des dotations en maîtres surnuméraires, avec « une montée en puissance d’année en année ». Souligné également, le problème de la réforme de la formation et de l’entrée dans le métier des PE stagiaires. « C’est la dernière fois que la rentrée doit se dérouler dans de telles conditions » a affirmé le secrétaire général pour qui « la formation est un des enjeux de la concertation ». Bref, pour le SNUipp, l’état des lieux d’une école qui a été « abimée » ces dernières années n’est pas reluisant, mais cette « rentrée est porteuse de promesses »...à concrétiser dans la durée.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.