www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 septembre 2012

Compte-rendu de la RIS de Villeurbanne

Voici le compte-rendu des débats de la RIS de Villeurbanne.

80 personnes étaient présentes, une belle participation due essentiellement au fait que l’on pouvait s’inscrire sur Anim69 pour décompter ces heures du temps d’Animations pédagogiques. Les enseignants sont bien demandeurs d’informations et de débat, mais les journées ne font que 24h !

Beaucoup de points sur la refondation de l’école ont été abordés, voici le résumé des principaux échanges :

- sur la maternelle : ce serait une erreur de scolariser des 2 ans dans les mêmes conditions que les Petits pour lesquels c’est déjà difficile. Il faut une forte baisse des effectifs, plus d’adultes encadrant et des locaux adaptés (des couchettes pour tous, de l’espace pour évoluer dans les classes et dans l’école). Le décrochage scolaire n’est pas que l’affaire du collège ou du lycée...mal accueillir les très jeunes enfants dans leur première expérience de la scolarité c’est aussi initier le décrochage. Il faut de bonnes conditions humaines et matérielles ainsi qu’une vraie formation pour accueillir correctement ces enfants de maternelle.
- sur l’Aide Personnalisée : ça n’a pas de sens, encore moins en maternelle. Cette aide devrait pouvoir se faire sur le temps de classe avec le dispositif « plus de maîtres que de classes ». On ne doit pas faire faire des heures sup’ aux élèves déjà en difficulté. Pour certains, l’essentiel est surtout la baisse du nombre d’élèves par classe, ce qui permettrait à l’enseignant d’aider ses élèves sur le temps de classe.
- sur les devoirs à la maison : le débat est vivant, les pratiques semblent très diverses d’un enseignant à l’autre. Certains pensent qu’ils sont nécessaires au maintien de l’implication des familles dans les écoles, d’autres qu’ils sont juste des sources d’aggravation des inégalités entre les élèves.
- sur les rythmes scolaires : beaucoup sont inquiets sur ce qui va sa passer après la classe. Cela va-t-il servir à « caser » l’AP ? Va-t-on continuer à enseigner les disciplines artistiques et sportives ou les reléguer exclusivement à des intervenants extérieur, ce qui n’a plus rien à voir ? Va-t-on subir une pause méridienne de 3h, ce qui ne raccourcirait pas du tout nos journées ? Comment les municipalités vont-elles mettre en place ce péri-scolaire alors qu’elles peinent déjà dans ce domaine ? Une solution serait que la charge du péri-scolaire reviennent à l’Éducation Nationale.
- sur la formation, il est scandaleux qu’elle soit désormais proposée hors du temps de travail. Une fomration souhaitée ne peut même pas être décomptée du temps d’animations pédagogiques ou d’aide personnalisée.

Au sujet de Villeurbanne, on déplore toujours autant le manque total de communication entre la mairie et les écoles. Tout est fait sans concertation, c’est insupportable et insultant. On suit le problème du jardin d’enfant à Pasteur et on demande un entretien avec les 2 IEN au sujet des relations avec la mairie.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.