www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 septembre 2012

Compte-rendu de la RIS de Caluire - Lyon 1/4/6

Au cours du bilan de rentrée, les questions de la formation initiale et de la formation continue ont été plus précisément abordées. Le rapport Debarbieux focalise le débat sur l’aide personnalisée, catalyseur d’un ras-le-bol général. L’AP désorganise non seulement les équipes mais ne permet pas de couper par ailleurs. Le SNUipp est interpellé par rapport à un article de Fenêtres sur cours qui invite les collègues à reprendre la main sur ce temps d’aide personnalisée. Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? De cette expression de ras-le-bol, il ressort également des problèmes an niveau de la ville de Lyon. La livraison de TBI/TNI dans 18 écoles a posé des problèmes car la formation à ces supports numériques s’est faite « à la va-que-je-te-pousse » pendant 15 jours sur le temps de service avec des animateurs TICE du RDRI. Il y a visiblement un manque de concertation entre la mairie, l’IA et les IEN. La municipalité prévoyant la livraison d’autres TNI, il faut d’ores et déjà anticipé pour ne pas retomber dans les même travers. Par rapport à la concertation sur la refondation de l’école, les différents thèmes ont été abordés en plénière. Le questionnaire a été rempli par la plupart des collègues auparavant.

La réussite pour tous

L’accent a été mis sur la lourdeur des programmes et la question des effectifs : les seuils sont intenables, surtout en maternelle.

Les élèves au cœur de la refondation

Si le statu quo n’est pas plébiscité, l’option de la semaine à 4 jours et demi avec 5h de classe quotidiennes, qui semble déjà dans les tubes du ministère fait débat. La crainte d’une surcharge de travail est très présente et surtout d’une mauvaise gestion du périscolaire qui retomberait sur les enseignants. Le scepticisme sur cette réforme des rythmes est largement partagé.

Des personnels reconnus et formés

Ce thème a été abordé suite à l’interpellation de collègues qui jugent la question de rythmes inutile car ressassée. Ils préfèrent parler des questions de salaire alors que la ministre de la fonction publique évoque un nouveau gel du point d’indice, ils souhaitent parler de la journée de carence : sur ce point, il a été répondu que la FSU est signataire avec tous les syndicats d’une lettre à l’attention de Marylise Lebranchu, demandant l’abrogation de cette loi. Les sujets de la formation continue et des heures dites « invisibles », jamais prises en compte, sont discutées. Les conditions de travail se sont dégradées fortement ces dernières années de ce point de vue.

Une école plus juste et plus efficace

Thème pas abordé faute de temps. En début de réunion, un débat un peu houleux sur le numérique a tout de même amener au constat que le numérique est très voire trop peu présent dans les écoles par manque de moyens d’équipement. Une nécessaire initiation pour les élèves dans ce domaine parait faire l’unanimité, sans tomber dans le tout numérique.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.