www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 février 2013

Rythmes : Entrevues du 23 janvier (DASEN) et des 6, 11 (mairies) et 12 février (préfet)

Voici le bilan des différentes entrevues (DASEN, maires, préfet) lors de nos dernières mobilisations concernant le changement de rythmes scolaires.

ENTREVUE DASEN – MERCREDI 23 JANVIER

Pendant que 1 600 personnes rassemblées devant la Direction académique s’opposaient à cette réforme des rythmes scolaires mise en place sans concertation et dans l’urgence, une délégation intersyndicale était reçue par le DASEN Les rassemblements, devant les mairies, réussis des 6 et 11 février ont été l’occasion de rencontrer les municipalités qui ont émis le souhait de mettre en place la réforme des rythmes dès 2013.

ENTREVUE DE LYON

Nous avons été reçus par Yves Fournel, adjoint aux affaires scolaires, qui nous a dit ne rien savoir des intentions du maire sur le calendrier choisi pour la réforme. Nous lui avons fait part de notre mécontentement dans ce dossier des rythmes, de notre souhait de voir repoussée la réforme à 2014 pour réexaminer le décret. Localement, nous souhaitons être associés à l’organisation de la semaine scolaire. M. Fournel nous a répondu que nationalement la concertation avait eu lieu en septembre dernier. Localement, il nous a expliqué que la concertation ne pouvait avoir lieu tant que le décret n’était pas paru. De fait, des réunions sont prévues en février avec les directeurs des écoles lyonnaises. Cependant, M.Fournel indique que quelque soit la décision du maire, le projet de la ville de Lyon doit être ficelé en juin 2013. Par ailleurs, sur la question de la pause méridienne allongée, qui cristallise toutes les tensions, il précise que c’est la solution envisageable car la seule soutenable humainement et financièrement pour la mairie. Ces deux informations nous laissent perplexes quant à de possibles discussions malgré que M.Fournel nous dit tenir sa porte ouverte.

ENTREVUE DE VILLEURBANNE

C’est le maire Jean-Paul Bret et son adjoint à l’éducation Samba Gueye qui nous ont reçus. Aucune précision calendaire là encore, malgré des annonces médiatisées du maire ces dernières semaines. M. Bret a prévu de rencontrer avant les vacances les parents d’élèves, les directeurs d’école et les personnels municipaux concernés par la réforme. M. Bret explique ne pas tenir compte des procès-verbaux des conseils des écoles de Villeurbanne, qui se sont prononcés à l’écrasante majorité pour le report, et contre une pause méridienne allongée car selon lui, les parents d’élèves ont été influencés par les enseignants !

ENTREVUE DE ST PRIEST

Mme le Maire, Martine David, a reçu une délégation de parents et d’enseignants, a refusé de reporter la mise en place de la réforme. D’après elle, beaucoup de travail a été fait, la mairie est prête pour la rentrée prochaine. Elle a confirmé, qu’à ce jour, la proposition d’organisation de la journée comprendrait une pause méridienne allongée d’un quart d’heure. Elle invite les conseils d’école à lui faire part de propositions et propose pour mars une réunion de concertation avec les différents acteurs de la communauté éducative.

ENTREVUE DE RILLIEUX - LUNDI 11 FEVRIER

Le maire, M. Renaud Gauquelin, a indiqué qu’il n’est pas opposé à ne pas allonger la pause méridienne et à une prise en charge périscolaire des élèves à partir de 15h30. Il a demandé à ses services une étude budgétée de cette configuration. Par contre il n’est pas favorable à un report en 2014, bien que la délégation lui ait fortement demander de prendre le temps de la concertation , de nombreux points d’organisation et de contenus étant encore à déterminer et à réfléchir ensemble.

ENTREVUE AVEC LE PREFET – MARDI 12 FEVRIER

Le 12 février, suite à la manifestation, le préfet Carenco a reçu une délégation qui a relayé les revendications des enseignants sur la question des rythmes :
- report à 2014,
- réécriture du décret avec cadrage national plus précis et plus ajusté de l’organisation hebdomadaire
- refus de l’allongement de la pause méridienne
- intégration des activités pédagogiques complémentaires au volume horaire d’enseignement commun à tous les élèves.

Localement, le refus argumenté d’une pause méridienne allongée semble être entendu par M. Carenco, qui nous demande de lui faire parvenir par écrit nos revendications pour qu’il les transmettre à Vincent Peillon.

Pour info, l’AG de grévistes du collectif du 1er et 4ème réunie le 12 février, appelle à un nouveau rassemblement devant la mairie centrale Jeudi 21 février à partir de 17h30 (côté Opéra).

 

42 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.