www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Formation et entrée dans le métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 novembre 2013

RIS CPC : débats et propositions

Près de 50 conseillers pédagogiques du département se sont retrouvés mercredi 13 novembre après-midi à la bourse du travail, à la réunion d’information syndicale organisée par le SNUipp/FSU 69. Dans l’attente des propositions ministérielles imminentes, un état des lieux de la fonction et des nécessaires évolutions départementales comme nationales a été fait par l’ensemble des participants. Une nouvelle RIS est programmée le jeudi 19 décembre de 14h à 17h à la bourse du travail de Lyon pour faire le point des avancées ministérielles et préparer une entrevue à la direction académique.

Lors de cette réunion regroupant, pour la première fois, l’immense majorité des conseillers pédagogiques, on a essayé, dans l’attente des propositions ministérielles [1] et à partir des constats ci-dessous, de sérier les difficultés en fonction des réponses qu’il faudrait y apporter, selon le cas, au plan national ou au plan départemental.

Comme pour chaque enseignant et chaque fonction, (mais aussi comme pour les IEN et de nombreux services de l’éducation nationale, …), la charge de travail reste le problème crucial : impossible désormais de prioriser car tout devient urgent !

Dès lors se pose la question des missions éloignées de la formation qui sont confiées aux CPC (enquêtes diverses et variées, prévalidation ou organisation d’un nombre de projets toujours croissant, ACMO, recrutement EVS, …) comme de l’absence de moyens pour exercer les missions fondamentales (autant du point de vue du contenu - liens avec l’ESPE et les formations - que de la rémunération ou du matériel - téléphone portable et/ou ordinateur récent).

Il est donc apparu nécessaire de demander :

- au plan national :

  • un recentrage des missions sur la formation
  • une revalorisation conforme aux compétences reconnues par leur diplôme et à l’évolution des missions auprès des étudiants et stagiaires (les CPC sont par exemple exclus de primes versées aux tuteurs, y compris lorsqu’ils doivent visiter, rendre compte de leur visite et gérer plusieurs d’entre eux)
  • une revalorisation de leurs frais de déplacement permettant de mener à bien leur mission

- au plan départemental :

  • l’augmentation du nombre de CPC par circonscription
  • l’implication des CPC dans au sein des ESPE
  • la relance du groupe départemental d’accompagnement à l’entrée dans le métier, et permettre ainsi d’appréhender les différents contenus de formation (M1, M2, Cad, PES, …) et d’harmoniser les suivis dans tout le département
  • la revalorisation des indemnités de déplacements dont l’enveloppe semble inchangée depuis plus de 10 ans
  • l’équité et la transparence sur le pourcentage de cette enveloppe au sein de chaque circonscription
  • l’équité et la transparence sur l’octroi d’IPE ou de HSE à certains CPC (critères à définir ou à faire connaître à tous)
  • la prise en charge, notamment pour les secteurs lointains, des déplacements liés à leur mission sur Lyon

[1] Le lundi 18 novembre, le ministère s’apprête à ouvrir des discussions autour des « métiers » des enseignants : 13 fonctions seront ainsi examinées, dont les conseillers pédagogiques. Le SNUipp-FSU demandera une revalorisation pour les CPC, un accès facilité à la Hors-Classe, une clarification des missions avec un recentrage sur les aspects pédagogiques. Le SNUipp-FSU s’oppose au recrutement sur poste à profil pour les CPC. Le SNUipp-FSU vous informera tout au long du processus de discussion en présentant les mesures du ministère, les arguments et analyse du syndicat, ainsi que l’état d’avancée des négociations.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.