www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 janvier 2014

Comité de suivi du Rhône / rythmes scolaires : une réforme vous êtes sûrs ?

Après l’annonce d’Ayrault et Peillon au congrès de l’AMF, les communes ont jusqu’à fin janvier maintenant pour communiquer leurs horaires. Sur les 271 communes du Rhône, 3 ont annoncé qu’elles ne mettraient pas en place la réforme à la rentrée prochaine, 90 ont fait une proposition (validée par le DASEN) et 60 ont écrit au DASEN pour demander un délai. Les autres "ont interprété seules les déclarations du ministre" et n’ont donc pas encore communiqué leurs horaires.

La date limite pour déposer les PEDT reste inchangée : le 16/05/2014.

Concernant les 90 communes (seulement !) qui ont répondu, 3 types d’organisations de la semaine émergent :

- 57% ont choisi des horaires identiques sur les 4 jours (environ 5h15) avec beaucoup de combinaisons différentes sur les horaires du mercredi. Aucune n’a choisi le samedi.

- quelques unes feront 3 jours identiques et 1 jour avec des horaires différents le vendredi.

- les autres (PEDT obligatoire car dérogation) sont parties sur 2 jours à 6h (environ) et 2 jours à 4h30 (environ).

Et c’est bien là que ça coince !

JPEG - 2.7 ko

Comment justifier que ces projets puissent avoir été validés par le DASEN alors qu’ils vont à l’encontre d’une réforme dont le but est bien d’alléger la journée des enfants ?

Nous l’avons bien sûr fait remarquer lors de cette réunion, de même que la FCPE. Le DASEN nous répond que ces communes n’ont pas le choix, que cela sera sûrement une organisation transitoire…

Nous ne sommes pas d’accord ! Depuis le début le SNUipp-FSU demande la réécriture de ce décret pour que la réforme des rythmes soit une réelle amélioration du temps scolaire pour les enfants et des conditions de travail pour les enseignants. Nous ne sommes pas partisans du « allons-y, sans moyens, sans réflexion et on verra bien ce que cela donne… ».

« Ce décret est souple » selon le DASEN, certes ! Il permet de conserver des journées de 6 heures ! Par contre, on nous a bien redit qu’aucune dérogation sur les 4.5 jours ne serait accordée… « c’est l’essence même du décret ».Pourtant, une semaine de 4 jours à 5h ou 5h30 avec un rattrapage sur les vacances scolaires, ne serait-elle plus équilibrée et profitable aux enfants que ces semaines bancales et chargées qui vont se mettre en place dans le département ?

JPEG - 9.5 ko

Attention aussi à toutes les complications que ces horaires irréguliers vont engendrer pour les personnels : temps partiels, remplacements, annualisation du temps de service… ! Nous y serons extrêmement vigilants.

Les réflexions à mener sur le département :

-  La Direction Académique annonce qu’elle va mettre en place des formations partagées PE/ATSEM, d’autres sur la meilleure organisation de la journée (disciplines, récrés...) et sur l’articulation et la complémentarité entre apprentissages scolaires et extrascolaires.

-  Tout le monde est d’accord pour dire qu’il faut élaborer (donc besoin de beaucoup de concertation mairies/équipes enseignantes) une charte d’utilisation des locaux pour que les PE puissent continuer à travailler à l’école et que le périscolaire puisse utiliser les classes.

Prochain rendez-vous le 18/02 à 16h30 !

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.