www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 janvier 2014

CDEN spécial rythmes : l’indépendance syndicale a vécu ?

Ce vendredi 24 janvier s’est tenu un CDEN avec pour thème unique la « modification des horaires de fonctionnement des écoles du Rhône dans le cadre de la réforme des rythmes scolaire (1ère phase) ». A notre grande surprise, sur les 4 organisations syndicales représentantes des personnels enseignants, seules deux, le SNUipp-FSU et FO ont voté contre ce projet de modification des horaires.

Cette date, fixée il y a un certain temps, nous a étonnés compte tenu du « retard » pris dans les rendus d’horaires des municipalités. En effet, à ce jour, seulement 130 communes sur les 271 concernées par la réforme ont fait remonter leurs horaires du temps scolaire à l’IA-DASEN.

Le SNUipp-FSU comprend la frilosité des municipalités à s’engager avant les élections dans cette réforme qui nécessite des budgets conséquents. Toutefois, on peut également déplorer l’impact de ces retards sur la préparation de la rentrée prochaine, d’où notre souhait d’une suspension de la réforme.

Nous avons également déploré que l’IA-DASEN ait validé toutes les propositions faites par les communes qui se sont prononcées, sans attendre la tenue de ce CDEN. D’autant plus, qu’à l’analyse de ses propositions, nous avons dénombré plus de 50 configurations hebdomadaires différentes, avec des aberrations telles que le raccourcissement de la matinée (St-Didier-sous-Riverie), une pause méridienne de 3h (Brindas), des horaires variant quasiment tous les jours (l’Arbresle) ou encore des horaires différents entre la maternelle et l’élémentaire. Les titulaires remplaçants ou les compléments de temps partiels devront jongler par exemple avec des horaires d’entrée allant de 8h15 à 9h00 en passant par 8h30, 8h40 et 8h45. L’IA-DASEN a expliqué que n’ayant reçu aucune doléance de qui que ce soit, il considère qu’il y a eu consensus entre les enseignants, les parents d’élèves et les municipalités. Il s’est dit toutefois prêt, en cas de désaccord manifeste, à réexaminer les horaires proposés.

A notre grande surprise, sur les 4 organisations syndicales représentantes des personnels enseignants, seules deux, le SNUipp-FSU et FO ont voté contre ce projet de modification des horaires. En effet, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT ont validé la proposition de l’IA-DASEN. Comme tous les autres membres du CDEN d’ailleurs (élus locaux, FCPE, PEEP, personnalités, tous confondus) malgré la multitude d’aberrations et de dysfonctionnements prévisibles que les représentants FSU ont pointée en séance.

Comme dans d’autres temps que nous croyions révolus, il semble que l’indépendance syndicale ait vécu … au profit d’un soutien politicien aveugle de ces organisations à un seul parti politique, ceci quelque soit ses décisions et malgré le désaveu d’une immense majorité de la profession, comme des parents d’élèves.

 

33 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.