www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Interventions du SNUipp 69 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 février 2014

Carte scolaire SEGPA

Lors du CTSD (comité technique spécial départemental) second degré qui s’est tenu le lundi 3 février au sein duquel la situation des SEGPA prévisible à la rentrée prochaine a été abordée.

Le SNUipp-FSU a regretté que les DHG ne représentent que le strict minimum pour assurer les horaires réglementaires :
- cela est en contradiction avec le souhait formulé par l’IA-DASEN de voir les compétences spécifiques de la SEGPA profiter à tous les élèves en difficulté au collège ;
- cela ne permet pas de trouver des solutions pour réduire une critique formulée dans le rapport sur la grande difficulté scolaire qui trouve que la SEGPA n’est que rarement « inclusive » ; Comment peut-on espérer instaurer une synergie entre classe de collège et Segpa, entre enseignants, sans moyens supplémentaires.

Le SNUipp-FSU a demandé de quelle manière sera mis en œuvre la décharge prévue dans les collèges REP+ (Longchambon à Lyon, Triolet à Vénissieux, Césaire à Vaulx-en-Velin) pour les SEGPA. Il est précisé que les 3 SEGPA en question font partie de celles dont les effectifs sont les plus proches du maximum. Le ministère a été interrogé sur ce sujet par la direction académique. Une enveloppe globale est prévue pour ces collèges et la situation de chaque SEGPA sera étudiée lors de la répartition des moyens ; cela devrait prendre une forme proche de celle du second degré (coefficient 1,1).

Le SNUipp-FSU a attiré l’attention sur quelques situations particulières :
- Décines : sans information précise, la présence d’une classe double (6ème-5ème) est simplement déplorée :
- Villeurbanne : disparition programmée de la SEGPA Lamartine (pourtant REP+ à la rentrée), ce qui entraîne une difficulté de mobilité pour les élèves qui doivent se déplacer à l’autre bout de la commune.
- Limas ; présence d’une classe double (6ème-5ème) pour la deuxième année consécutive, avec des conséquences sur les postes, notamment pour les PLP (suppression de 6h en raison d’un seul groupe de 4ème).

Le SNUipp déplore que ces suppressions soient sans appel : découragement des équipes, disparition de l’opportunité de travailler autrement avec le collège, inquiétude quant à la possibilité de revenir à une structure complète. L’IA-DASEN précise que si les orientations prononcées par la CDO l’imposent, le nécessaire sera fait pour la rentrée.

Le SNUEP-FSU est intervenu pour déplorer la présence importante d’enseignants nommés sans être volontaires pour enseigner en SEGPA, notamment dans le champ professionnel Habitat pour lequel on note une pénurie de titulaires entrainant la présence massive de contractuels parfois démunis.

Pour les élus FSU,

Yves JOURDAN

 

9 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.