www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Formation et entrée dans le métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 juin 2014

Groupe de travail spécial "formation" du 16/06 : compte-rendu.

Le SNUipp/FSU a participé au groupe de travail spécial "formation" qui s’est tenu lundi 16 juin au matin avec des représentants de l’IA. En voici, un compte-rendu.
JPEG - 37.7 ko

PES "session exceptionnelle" :

Le groupe de travail a principalement concerné la formation des 288 stagiaires issus de la session exceptionnelle 2014 (auxquels il faudra peut-être rajouter 6 stagiaires en renouvellement). Les PES en prolongation ne rentreront pas dans ce dispositif, ou alors à la marge. Pour information, finalement 26 PES sont affectés sur des postes de remplaçant. La DPE 3 veillera à les affecter sur des remplacements longs. La formation sera précédée de 2 jours de prise de contact institutionnel, les 28 et 29 août, qui ne sont pas obligatoires mais fortement recommandés. Le lieu reste à définir.

Les 2 jours se déclineront de la manière suivante :

- Jeudi matin : diffusion de l’intervention de la rectrice via un CD puis accueil par l’IA-DASEN qui présentera la formation.

- Jeudi après-midi : actualité de la refondation + prise de poste

- Vendredi matin : système éducatif + prise en main de la classe
- Vendredi après-midi : accueil en circonscription

Les PES seront répartis sur 5 pôles de formation (60 PES session exceptionnelle par pôle) et bénéficieront d’une formation qui se déclinera de la manière suivante :

- 5X2 jours filés sur l’année avant les vacances de février (contenu à définir)

- 18 h d’animations pédagogiques (demande est faite à l’administration que les PES puissent, s’ils le souhaitent, faire toutes leurs animations en présentiel).

- 4 visites de formateur (dont 3 avec rapport) + 1 visite d’IEN :

* Au 1er trimestre, 1 visite du tuteur (sans rapport) + 1 visite de CPC avec rapport.

* Au deuxième trimestre, 1 visite de PEMF (autre que le tuteur) avec rapport.

* Au troisième trimestre, 1 visite du tuteur avec rapport + 1 visite d’IEN.

Selon les difficultés et besoins repérés, les PES auront un aménagement de parcours et pourront bénéficier de PRAC, visites supplémentaires … Le SNUipp demande à ce que soit signifié clairement aux stagiaires qu’ils ont un accompagnement spécifique, en quoi il consiste et ce qu’il implique.

Le SNUipp/FSU demande que le contenu de la formation soit en lien avec le type de poste (remplaçant, maternelle, …) et de rajouter de l’analyse de la pratique et de l’aide à la préparation de classe. Accord de principe de l’administration.

L’administration a prévu un accompagnement spécifique pour les PES (a priori 35) qui n’ont pas été CAD ou n’ont pas eu d’expérience au sein d’une classe. Ils feront leur rentrée en doublette avec un titulaire remplaçant puis seront en PRAC (pratique accompagnée) chez un PEMF le reste de la semaine (si possible leur tuteur ou chez un PEMF du même cycle). Sur les 35 PES, 24 ont pu bénéficier d’une PRAC de 2 semaines voire 3 semaines.

Création d’un pôle de professionnalisation pour échanges de compétences avec l’ESPE. Ce sont 4 DEA qui s’en occuperont à 50% (+ 2ETP). Il faut compter sur 4000H sur l’académie dont 2000H sur le Rhône. Les profs d’ESPE interviendront pour ¼ de temps de formation (soit 3H sur les 2 jours filés).

PEMF

Chaque PEMF encadrera 3 PES « session exceptionnelle » + 3 PES « concours rénové ». L’administration envisage de mettre en place un accompagnement des NéoPEMF pour les aider à rédiger les rapports et à repérer les difficultés rencontrées par les PES afin d’éventuellement aménager leur parcours de formation. Le SNUipp/FSU interpelle l’administration pour qu’un calcul clair des services des PEMF soit mis en place.

PES concours rénové à mi-temps :

Les résultats de l’admission seront connus le 2 juillet. Les PES seront répartis sur les 5 pôles de formation. L’affectation des stagiaires se fera a priori selon des vœux géographiques à renseigner et non lors d’une réunion d’affectation comme pour les PES session exceptionnelle. Les PES pourront sans doute bénéficier d’un étayage à la rentrée auprès de PEMF car la fac ne débute que mi-septembre. Les collègues à temps partiels se verront certainement imposés leur jour de décharge en fonction des maquettes de formation. Mais, ils seront nécessairement en classe le mercredi et la matinée du jour concerné par le décret Hamon si tel est le cas dans la commune. Le SNUipp demande que l’administration communique rapidement sur les associations retenues et les jours bloqués afin que les collègues concernés puissent s’organiser. Réponse positive de l’administration qui envisage une publication fin juin.

Pour info, la DPE a enregistré 70 annulations de temps partiels. Le 1er argument évoqué est lié aux rythmes scolaires. Le 2ème argument concerne l’organisation pédagogique (par exemple, beaucoup de collègues en CP renoncent à leur temps partiel pour garder leur classe).

M1 :

Ils auront un stage massé de 8 jours en observation ainsi qu’un stage filé de 10 jours. L’administration recherche des MAT pour les accueillir. Ils auront une semaine de PRAC chez un PEMF.

Animations pédagogiques des titulaires :

En fin de séance, le SNUipp/FSU demande que soit abordé la problématique des animations pédagogiques des titulaires. En effet, la demande est faite à l’administration que les collègues puissent choisir leurs animations en fonction de leurs besoins et qu’elles ne soient pas obligatoires et précochées dans le plan de formation. Il apparaît aussi important pour le SNUipp/FSU que les animations ne soient pas positionnées sur les mercredis après-midis.

Le Conseil de Formation prévu le 26 juin est reporté au lundi 30 juin 14h00 afin que l’IA-DASEN puisse y participer. Seront aussi présents des formateurs de l’ESPE.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.