www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : AVS, AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 juin 2014

AVS, AESH, EAP, UPEA2 : Les réponses du DASEN aux questions du SNUipp-FSU

Lors du CTSD, nous avons également interrogé l’administration sur les postes hors enseignement. Notre demande d’un groupe de travail spécifique n’a pas encore été entendue. Alors qu’il existe une grande transparence et l’équité entre écoles sur les ouvertures et fermetures de classes. Cette transparence et cette équité devraient aussi être la règle pour les autres types de postes.

AESH : Le SNUipp s’est inquiété de l’absence d’informations sur la CDIsation des collègues.

L’administration va proposer 3 mois de CDD supplémentaires pour les contrats qui s’arrêtaient fin juin. Les AVS, futurs AESH, seront donc payés jusque fin septembre. Dès que le décret sera publié au BO, les opérations de CDIsation pourront commencer. Il faut noter que les AVS qui ne sont pas allés au bout des 6 ans de contrat sous statut d’AED ne se verront pas proposer de CDI mais un simple renouvellement de CDD. Le groupe de travail devrait aussi être l’occasion de poser la question des quotités de service des futurs AESH comme des règles d’affectation.

EAP : Enseignant professeur stagiaire.

Le SNUipp-FSU voulait savoir si ces emplois allaient être prolongés, si de nouveaux postes allaient être créés et comment les moyens seraient répartis. L’administration va prochainement envoyer un courrier aux écoles (région lyonnaise uniquement pour des raisons de proximité avec les universités). Les écoles qui ont déjà un EAP se verront proposer un renouvellement si elles sont d’accord. Les autres pourront se porter volontaires pour accueillir un EAP. Pour l’instant, l’IA-DASEN ne connaît pas le contingent de postes pour le Rhône. Pour les EAP en poste, les retours sont positifs pour les EAP et les écoles. Il s’agit de 218 étudiants (54 Licence 2, 88 licence 3 et 76 Master 1.)

UPE2A :

Le SNUipp-FSU s’est interrogé sur les conditions d’implantation des postes d’enseignants spécialisés dans l’aide aux élèves non-francophones. En effet, aucun tableau ne nous a été présenté lors de la réunion d’avril. Le SNUipp-FSU a toujours défendu le principe que les moyens devaient correspondre aux besoins. L’administration a dit avoir des remontés des effectifs, complétés par les observations des IEN et des informations des partenaires (préfet, forum réfugiés…). Si les observations de l’administration sur le caractère mouvant de ces populations sont vraies, cela ne doit empêcher une implantation transparente et équitable des moyens. Les écoles doivent savoir pourquoi elles obtiennent -ou pas- de moyens.

 

111 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.