www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Ecole 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 octobre 2014

Nouvelle carte de l’Education Prioritaire : Les propositions de l’administration

Le mercredi 1er octobre, lors du Groupe de Travail académique, le rectorat nous a présenté ses propositions. Les collèges ont été rangés par critères sociaux : pourcentage d’élèves habitant une Zone Urbaine Sensible, pourcentage d’élèves issus des CSP défavorisés, pourcentage d’élèves ayant un an de retard à l’entrée en 6e et pourcentage d’élèves boursiers. Pour l’administration, ces critères ont été croisés pour permettre de déterminer la nouvelle carte des REP et REP +.

Voir ci-dessous les propositions de l’administration pour les collèges.

PDF - 22.6 ko
EP nouvelles listes

Les critères d’élaboration

- L’administration nous a fourni des documents, des grilles qui ont aidé à l’élaboration de sa carte. La démarche a plutôt été transparente. A la marge, des collèges dans des situations équivalentes n’ont pas toujours été traités de la même manière. L’administration a des « éléments d’appréciation » complémentaires. C’est pourquoi nous avons demandé un 2ème groupe de travail pour que ces « éléments d’appréciation » puissent être discutés.

- Nous avons contesté certains critères comme celui du nombre d’élèves ayant un an de retard à l’entrée 6e. Ce critère dépend trop des politiques des écoles. Le retenir envoie aussi un mauvais signal : faut-il faire redoubler pour favoriser son entrée ou son maintien en Education Prioritaire ?

Les écoles, grandes oubliées du travail de carte

- Le SNUipp-FSU comme le SNES-FSU (syndicat des enseignants du second degré de la FSU) ont contesté de concert un travail qui consiste à ne travailler que sur les collèges. Nous avons demandé que les écoles puissent devenir REP ou REP+ sans que le collège auquel elles sont rattachées ne le soit. L’administration a refusé mais elle s’est engagée à ce que ces écoles bénéficient de moyens supplémentaires, notamment si elles relèvent de la nouvelle carte de la politique de la ville.
- Par contre, toutes les écoles rattachées à un collège REP ou REP+ ne seront pas forcément REP ou REP+. Malgré nos demandes réitérées, aucune autre information ne nous a été donnée à ce sujet.

Pour la FSU, ce travail exclusivement tourné vers les collèges ne répond pas aux attentes des écoles sur le terrain et à la prise en compte de leur réelle situation.

Quid de l’Education Prioritaire en zone rurale ?

Nous avons contesté le poids important des zones urbaines sensibles. Cela nous semble exclure toute possibilité de collège ou d’école REP en zone rurale car il manquerait toujours un critère.

Les écoles et les collèges sortant de la carte de l’Education prioritaire seront favorisés

Le SNUipp-FSU69 a demandé que les écoles sortant du dispositif EP soient basculées dans celui spécifique au Rhône des écoles en DIFF. Cela leur permettrait d’avoir des seuils plus favorables et de bénéficier prioritairement des moyens en maitres supplémentaires (PDMQDC) et en RASED. Pour le SNUipp-FSU69, les écoles de la nouvelle politique de la ville doivent aussi devenir écoles en DIFF avec les mêmes moyens. Il faut absolument que les écoles qui sont dans cette situation se signalent pour que le SNUipp-FSU puisse défendre leur cas lors d’un GT départemental que nous allons demandé. (Nouvelle cartes des villes en cliquant ici).

 

27 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.