www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 décembre 2014

Audience au Rectorat : le SNUipp/FSU 69 demande 400 postes pour le plan de rattrapage du Rhône

Plus de 500 collègues du Rhône ont déjà signé la pétition pour un Plan de rattrapage pour le Rhône. Fort de ces signatures, le SNUipp-FSU a demandé une audience au Rectorat.

100e département en terme de moyens

Nous avons rappelé que depuis deux ans la situation du Rhône ne cesse de se dégrader malgré les dotations importantes compte des fortes hausses démographiques. A la rentrée 2014, nous sommes devenus le 100e département en terme de P/E, c’est-à-dire en nombre d’enseignants par rapport au nombre d’élèves.

Nous avons rappelé au Rectorat que le ministère ne respectait pas les règles de répartition des postes qu’il avait lui-même décidé. Le Rhône est un département urbain, mixte socialement avec près de 40 % de nos élèves issus des classes sociales défavorisées et 20 % scolarisés en Education Prioritaire. Or, les conditions d’accueil de ces élèves bien moins bonnes dans notre département par rapport aux autres départements similaires.

Nous avons rappelé qu’une dotation de 200 postes ne permettraient une fois de plus que de faire face à notre démographie galopante puisque le département gagne plus de 2000 élèves chaque année et que 2600 sont encore attendus l’année prochaine.

Nous avons donc demandé 400 postes pour la rentrée 2015.

Du mieux en 2016 !

Le Secrétaire General a convenu de la situation du département du Rhône. Malgré cela, un rééquilibrage ne sera pas possible à la rentrée 2015. Le Rectorat s’inscrit en effet dans un « plan triennal » de rééquilibrage. A la rentrée prochaine, il s’agira surtout de faire face à la démographie et de financer les nouvelles mesures de la relance de l’Education Prioritaire. Le vrai rééquilibrage interviendra à la rentrée 2016. Cette réponse ne saurait convenir. Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Depuis deux ans et demi, les enseignants du Rhône attendent des améliorations. Pouvons-nous attendre encore un an ? Pour le SNUipp-FSU, la réponse est clairement non.

Accentuer la pression

La pétition est une première marche qu’il ne faut pas rater. 500 signatures, c’est bien mais c’est trop peu. Nous appelons tous les collègues à la signer. Nous devons prendre conscience de l’injustice qui nous est faite. Nous devons prendre conscience qu’avec un plan de rattrapage tout est possible. Si nos dotations étaient justes, nous pourrions financer des postes de remplaçant, abaisser les seuils en maternelle, en Education Prioritaire, développer le « plus de maitres que de classes, remettre en place une formation continue dans un contexte de refonte des programmes, etc.

Signer la pétition en cliquant ici.

 

21 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.