www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 mai 2015

Audience CPC : le compte rendu

A la suite de la RIS qui s’est tenue le 2 avril à Vénissieux, une demande d’audience auprès du DASEN a été obtenue. Celle-ci s’est déroulée à la DA le 12 mai en présence du DASEN, de l’IENA, de 3 CPC et d’un représentant du SNUIPP.

Les points suivants ont étés abordés :

  La surcharge de travail liée à la mise en place des REP+ dont peuvent témoigner les CPC des 4 REP+ préfigurateurs : élaboration, mise en place et conduite des formations, accompagnement des équipes et suivi des remplaçants REP+ ….

  La participation à une formation avec les secrétaires sur des outils d’organisation et de gestion des remplacements évoquée lors des réunions des pilotes des REP+

  L’absence de prime REP pour les CPC qui sont dorénavant les seuls acteurs de l’éducation prioritaire à ne pas la percevoir

Ce qui a été demandé :

  Un poste de CPC supplémentaire par REP +

  Le versement de la prime ECLAIR ou à défaut une reconnaissance financière du travail supplémentaire par le versement d’heures supplémentaires

Ce qui a été annoncé :

  Monsieur l’Inspecteur d’Académie a clairement indiqué que les CPC des circonscriptions en REP+, n’avaient pas pour mission de s’occuper de la formation des enseignants travaillant en REP+. A la rentrée 2015, contrairement à cette année, cette mission de formation sera organisée au niveau départemental avec la mise en place d’un dispositif spécifique, sous l’égide d’un IEN éducation prioritaire, dans le cadre d’un pôle de professionnalisation. La formation sera mise en œuvre par 7 Formateurs Education Prioritaire à mi-temps en cours de recrutement et qui seront formés une semaine à l’ESEN d’ici la fin de cette année scolaire et par le mi-temps de CPC déjà existant assuré par madame Véronique Schmitt. L’ensemble de ces formateurs représentera 4 équivalents temps plein. En cas de besoins, pour assurer les formations, l’IEN éducation prioritaire pourra également faire appel aux personnels inscrits dans le pôle de professionnalisation. Néanmoins le lien indispensable entre les animations pédagogiques de circonscription et la formation REP+ a été noté. Comme les autres personnels, les CPC inscrits dans le pôle de professionnalisation, pourront être sollicités en fonction de leur expertise comme cela est déjà le cas pour des interventions par exemple à l’ESPE. D’autres ressources formatives pourront être également mobilisées (IFE, centre M.Delay…).

  Monsieur l’Inspecteur d’Académie a également indiqué que les professeurs des écoles enseignant en REP+ qui bénéficieront de 6 journées de travail en équipe devront se concerter « en autonomie » et sauf exception, les CPC n’auront pas à intervenir lors de ces concertations.

  Les CPC ne gèreront pas l’organisation de la brigade des remplaçants REP+, et ne seront donc pas concernés par la formation.

  Le versement de la prime ECLAIR est décidé au niveau national, Monsieur l’Inspecteur d’Académie va se renseigner sur ce qui a présidé à son non-versement aux CPC car il souhaite que les CPC fassent partie du comité de pilotage mais comprend la difficulté qui consistera à réunir autour d’une même table de travail des personnels qui toucheront une prime et d’autres pas pour la gestion d’un même dossier. Il va voir s’il peut utiliser des moyens locaux pour palier à cette incohérence.

En conclusion :

Vous pouvez utiliser ce document pour fixer votre cadre de travail avec vos IEN respectifs. En toute logique l’absence de versement d’une prime induit notre absence aux instances de pilotage. Affaire à suivre….

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.