www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Interventions du SNUipp 69 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 septembre 2016

INFO CAPD DU 7 SEPTEMBRE : Boycott des APC : le SNUipp/FSU 69 interpelle l’IA

Le SNUipp-FSU 69 a rappelé son action de rentrée contre les APC pour retrouver du temps pour mieux travailler.

Vous trouverez ci-dessous notre déclaration préalable adressée à l’Inspecteur d’académie. L’IA a entendu nos arguments mais ne pourra cautionner notre action. C’est pourquoi cette action ne peut être que collective !

Si ce n’est pas déjà fait, cliquez ici !

DECLARATION PREALABLE CAPD DU 7 SEPTEMBRE 2016

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Alors que depuis 2012 de nombreuses réformes sont mises en œuvre, le ministère refuse tout changement dans l’organisation et la répartition horaire du travail des enseignants. Cela a été encore le cas en juin dernier, où la redéfinition de nos obligations de service aurait dû être l’occasion de mettre fin aux activités pédagogiques complémentaires, jugées inefficaces par une très grande partie des enseignants. Il y a urgence.

Nous avons besoin de moyens et de temps. La réforme des rythmes scolaires a fortement impacté le métier en dégradant les conditions et le temps de travail. Pourtant, la scolarisation des enfants en situation de handicap ou l’aide aux élèves en difficulté rendent incontournables le travail en équipe, comme les multiples partenariats éducatifs ou médico-sociaux et un lien renforcé avec les familles. Tout cela ne s’improvise pas et nécessite du temps libéré, du soutien, des moyens spécifiques et une formation continue digne de ce nom. Alors que notre métier est en pleine mutation, le primaire en France n’est toujours pas au niveau de ses voisins européens en matière d’investissement et continue à être plus inégalitaire que les autres. La France est aussi un pays qui a l’un des temps d’enseignement les plus importants d’Europe.

Le SNUipp/FSU appelle l’ensemble des collègues à exiger des moyens, du temps et de la formation pour que soient possibles toutes les actions permettant la réussite de tous les élèves. Parce que nos élèves et notre métier le valent bien, le SNUipp se mobilise pour en terminer avec les APC. Dans le Rhône, alors que nous venons tout juste de communiquer à ce sujet, ce sont plus de 500 collègues qui se sont engagés à ne plus mettre en œuvre les APC dès que nationalement, 35 000 collègues auront également pris cet engagement.

Les APC introduites en 2013 sont le prolongement direct de l’aide personnalisée mise en place en 2008 par le ministre Xavier Darcos, et qui avait servi de prétexte pour supprimer plus de 5 000 postes de RASED. Poursuivant plusieurs objectifs (aide à la difficulté scolaire, aide au travail personnel, travail en lien avec le projet d’école), ces APC constituent une sorte d’OVNI dont le sens pédagogique et l’intérêt pour les élèves sont loin d’être évidents.

Pour le SNUipp-FSU, la baisse de notre temps d’enseignement s’inscrit dans notre projet global de transformation de l’école et de rapprochement de la situation vécue par les enseignants du second degré qui enseignent 18 heures par semaine. Tout cela requiert des créations de postes d’enseignants en faveur de l’école primaire. Car, s’il n’est pas envisageable d’aller en deçà des 24 heures hebdomadaires de classe pour nos élèves, les enseignants, eux, doivent bénéficier d’une baisse de leur temps d’enseignement. La fin des APC comme première étape s’inscrit donc dans ce mouvement de progrès pour la condition enseignante.

Nous soutiendrons tous les enseignants qui s’inscriront dans cette action syndicale, et nous espérons réellement ne pas revivre les pressions hiérarchiques de l’année 2008. En effet, depuis, la refondation de l’école serait passée par là…nous attendons d’en voir les conséquences sur ce dossier.

 

58 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.