www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 mars 2017

Temps de travail des psychologues du 1er degré : le ministère recule - Pétition à signer

Suite aux interventions du SNUipp-FSU et à la pétition qu’il a lancé sur le temps de travail des psychologues, le ministère recule sur sa volonté d’imposer trois semaines supplémentaires de travail aux psychologues du primaire.

Après de multiples interventions et plus de 1500 signatures recueillies sur sa pétition en ligne en moins de 24 heures, le SNUipp-FSU a obtenu du ministère qu’il revienne sur son projet initial. Un nouveau texte sur le temps de travail des psychologues a été soumis aux organisations syndicales. Il indique que les psychologues pourront assurer « un service supplémentaire de vacances fixé par le recteur d’académie, en fonction des besoins du service d’une semaine pour les psychologues de la spécialité Éducation, développement et apprentissages sur proposition de l’inspecteur de l’éducation nationale ». Cette semaine supplémentaire doit permettre, selon le ministère, de mettre en conformité le temps de travail des psychologues avec le statut de la fonction publique.

Si cette proposition marque un recul du ministère par rapport au projet initial, le SNUipp-FSU ne peut s’en satisfaire. Il continue d’intervenir pour que le temps de travail des psychologues du primaire soit défini sur la durée de l’année scolaire conformément aux engagements de la ministre.

Indemnité de tutorat

Le SNUipp-FSU continue également d’intervenir, comme il l’a fait dans le groupe de travail du 13 mars, concernant l’indemnité de tutorat pour l’encadrement des stagiaires. En effet, le projet d’arrêté sur l’encadrement des stagiaires prévoit une indemnité de 700 euros alors que le montant avait été fixé à 1250 euros dans la fiche N°7 du chantier métier. Celle-ci stipule en effet que « Dans le cadre de la création du nouveau corps, ce régime sera refondu et revalorisé : l’ensemble des tuteurs des stagiaires du corps des psychologues de l’éducation nationale percevront l’indemnité de tutorat du second degré instituée par le décret n°2014-1017 du 8 septembre 2014 au taux annuel de 1250 €. »

Pour le syndicat, il n’est pas acceptable d’abaisser le montant de l’indemnité pour le tutorat d’un stagiaire, sous prétexte que celui-ci n’est pas en responsabilité, comme le justifie le ministère. Le SNUipp-FSU est intervenu pour exiger le maintien de cette indemnité à 1250 euros en rappelant que l’encadrement des stagiaires, du fait de la mise en place de la nouvelle formation, nécessitera une implication très importante des tuteurs.

Lire aussi :
- Non à l’augmentation du temps de travail des psychologues du 1er degré.

 

23 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.