www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 juin 2017

Rentrée 2017 : les écoles soumises au calendrier politique !

Le SNUipp-FSU69 a sollicité le nouvel IA-DASEN, Mr Charlot, afin d’obtenir des réponses concernant des points d’actualité brûlants lors d’une audience (8 juin), d’une négociation préalable (9 juin)et en CAPD ce mardi 13 juin.

Trop de postes bloqués dans les écoles : toujours aucune réponse concrète !

Nous avions interpellé de nombreuses fois le précédent IA sur le nombre de postes bloqués pour les PES et avions demandé le déblocage de certains d’entre eux dans des écoles où la situation allait vite devenir difficile. Nous avions toujours eu une réponse négative. Aujourd’hui, l’IA nous a indiqué avoir étudié notre proposition. En fait, l’IA baisse le nombre de PES dans huit écoles (sur les 24 signalées par le SNUipp-FSU) sans débloquer les postes classes.

Plus de postes au CRPE dans le Rhône

Pour financer la mise en place des CP à 12, l’IA-DASEN a obtenu le recrutement de 65 PES au concours pour le Rhône, ce qui augmente le nombre de places à 595 lauréats pour cette session 2017. L’IA a indiqué qu’il préfèrerait avoir des enseignants formés dans les classes plutôt que d’avoir recours à l’embauche de contractuels. L’accueil de ces nouveaux PES impliquera vraisemblablement le blocage de nouveaux postes classes et la mobilisation de CPC pour assurer leur tutorat faute des PEMF en nombre suffisant.

Carte scolaire : l’IA s’engage à respecter les seuils pour l’instant

Concernant la carte scolaire qui sera traitée le 23 juin prochain, l’IA nous a assuré qu’aucun changement ne sera opéré sur le fonctionnement pour cette année mais des groupes de travail seront convoqués l’année prochaine afin de discuter sur les règles qui prévalent dans le Rhône. Le SNUipp-FSU69 a alors rappelé son attachement aux respects des seuils, pour garantir la transparence et l’équité dans les écoles. Comment les seuils seront-ils appliqués en REP + avec la mise en place du nouveau dispositif « CP à 12 » ?

CP à 12 élèves : vers la fin des PDMQDC et la baisse des moyens de remplacement !

Pour cette année, il n’y aura ni CP à 12, ni fermeture des postes de PDMQDC dans les écoles en DIF ou situées en REP.

En REP+, l’IA souhaite laisser le choix aux équipes entre 2 modalités :

- CP à 12 élèves pour un enseignant

- CP à 24 élèves pour 2 enseignants.

Quelles mesures pour obtenir les postes nécessaires à cette mesure ?

Les PDMQDC du REP+ sont réquisitionnés, ceux dont le poste est implanté en maternelle et les PDMQDC cycle 3 également. Des postes de remplaçant ont également été bloqués au mouvement pour affecter des collègues sur les postes qui seront créés au CTSD du 23 juin. Pour l’instant, le SNUipp-FSU n’a aucun détail sur les règles appliquées pour l’implantation des postes.

Nous attendons donc en fin de semaine le détail des postes qui doivent être créés en REP+ avec les documents préparant la carte scolaire pour analyser les conséquences de ces mesures. Il ne serait pas acceptable que les REP+ perdent des moyens dans un souci d’affichage politique ! L’IA annonce que les « CP à 12 » correspondent à 120 postes qui seront financés par 70 redéploiements de postes au sein de la REP+ (suppression des PDMQDC, suppression des PDMQDC maternelle, suppression des PDMQDC cycle 3) et 50 postes de remplaçants.

Pour le SNUipp-FSU, la mise en place des « CP à 12 » ne doit pas dégrader les conditions d’enseignement dans les autres classes du CE1 au CM2.

Maintien d’ une forme de dispositif PDMQDC ?

L’IA acceptera des projets qui permettent de libérer du temps sur les CP à 12 (les regrouper par 24 sur certaines activités) pour maintenir en partie le dispositif PDMQDC sur les autres classes.

Est-ce que cette solution de « survie du dispositif PDMQDC » sera réalisable et durable :

- Est-ce que les enseignants des CP accepteront/pourront d’assumer des fonctions PDMQDC ?

- Les postes créés pourront-ils compenser dans toutes les écoles les interventions des PDMQDC, notamment en maternelle ?

Le ministère impose des conditions de préparation de rentrée inacceptables

Les écoles de REP + ne connaitront que très tardivement les moyens dont elles disposeront (23 juin). Impossible d’organiser les classes avant. Les nominations de personnels ne pourront se faire que début juillet malgré les efforts des services de la DSDEN. A cela s’ajoute la question des locaux ou du maintien du dispositif PDMQDC.

Le SNUipp/FSU 69 prendra ses responsabilités dans les jours prochains afin de créer la mobilisation nécessaire pour faire entre la voix des personnels.

 

33 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.