www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
22 juin 2017

Grève du 23 juin, importante mobilisation en Education Prioritaire : dernières infos !

Alléger les effectifs des CP est possible sans pénaliser les autres élèves ! Vendredi 23 juin, à l’appel du SNUipp-FSU 69, de la CGT et de Sud Educ’action, les enseignants de l’éducation prioritaire se mobilisent massivement contre la mise en place de la mesure des CP à 12 telle qu’elle est prévue par l’IA dans les documents préparatoires du CTSD qui se tiendra le jour-même.

Lors du CTSD, instance qui définit la carte scolaire de la rentrée, les élus du SNUipp-FSU 69 demanderont à l’IA de revoir sa politique de mise en place de cette mesure en garantissant le maintien de tous les PDMQDC du Rhône sans alourdir les effectifs des autres niveaux de classes. Pendant ce temps, les collègues seront nombreux devant l’inspection académique du Rhône pour revendiquer une mise en œuvre intelligente de la réduction des effectifs des classes de CP.

Le SNUipp/FSU 69 interpelle l’IA avant la grève du 23 : lire l’article en cliquant ici.

Une mobilisation réussie en éducation prioritaire

Selon les déclarations d’instruction de grève, cette mobilisation sera très majoritairement suivie dans les écoles REP et REP+. Comment accepter que la mise en place d’une mesure visant l’allègement des effectifs en éducation prioritaire pour améliorer la réussite des élèves puisse aboutir à l’alourdissement des classes pour la très grande majorité des élèves ? Comment accepter que le dispositif de PDMQDC, qui fait ses preuves dans le Rhône depuis plus de 35 ans, soit balayé soudainement sans concertation ?

- Rendez-vous à 9h devant l’Inspection Académique : apportez du matériel pour faire du bruit : casseroles, instruments de musique etc... Faisons nous entendre !

- Assemblée générale de 10h à 11h devant l’IA pour décider de la suite de l’action.

JPEG - 5.8 ko

Une autre mise en œuvre de ces mesures est possible

Le Rhône compte une soixantaine d’écoles élémentaires ou primaires en REP+. La création d’un poste supplémentaire pour chacune de ces écoles, permettrait d’alléger de manière conséquente les effectifs des classes de CP (entre 12 et 20 élèves maximum) tout en conservant des effectifs décents dans les autres niveaux de classes et les postes de PDMQDC. L’inspecteur d’académie a les moyens d’attribuer 60 postes à ces écoles REP+ pour la rentrée 2017 et donc de mettre en œuvre les nouvelles mesures ministérielles d’allègement des classes de CP de façon constructive, sans pénaliser tous les autres élèves de ces territoires.

Lors du CTSD du vendredi 23 juin 2017, les élus du SNUipp-FSU 69 demanderont à l’inspecteur d’académie de revoir sa politique de mise en œuvre des CP à 12 en garantissant le maintien de tous les PDMQDC du Rhône sans alourdir les effectifs des autres niveaux de classes. Les enseignants se rassembleront au même moment devant l’inspection académique pour faire entendre ces revendications. Il n’est pas envisageable qu’une mesure aussi onéreuse puisse aboutir à une dégradation des conditions d’apprentissage pour tous les élèves de l’éducation prioritaire renforcée à l’exception des CP et une baisse des moyens pour toutes les écoles du département.

PNG - 1.5 Mo

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.