www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 septembre 2017

Diminution drastique des contrats aidés : de lourdes conséquences dans les écoles - Agissons !

La fin des EVS administratifs, une dégradation de la prise en charge des élèves en situation de handicap... Inacceptable ! Le SNUipp-FSU 69 dénonce la suppression de ces emplois sans qu’aucune alternative ne soit proposée et lance une série d’actions pour défendre ces postes.

DERNIERE MINUTE :

Pas d’aide administrative ? ACTION FLASH 1 - Je ne fais pas remonter mon constat de rentrée. Les infos en cliquant ici.

La fin des EVS administratifs

De nombreuses écoles ont dû faire leur rentrée sans EVS administratif alors qu’elles n’ont pas été informées du non renouvellement de ces contrats. Quant aux EVS, ils ont été avertis le 30 août, soit la veille de la date prévue pour la signature de leur contrat, que celui-ci n’était pas renouvelé… et qu’ils pouvaient retourner à Pôle emploi !

Le gouvernement a en effet décidé une baisse drastique des contrats aidés (CUI) et pour l’Académie de Lyon, cela se traduit par une économie de 700 postes. Dans les écoles, aucun contrat d’EVS administratif ne sera renouvelé.

Ces personnels sont pourtant indispensables au bon fonctionnement de nos écoles, non seulement pour assister les directeurs dans la réalisation des tâches administratives extrêmement conséquentes, mais aussi pour assurer la sécurité des écoles.

Sans eux, se pose la question de la gestion des nombreuses entrées et sorties inévitables dans les écoles, de la communication avec les familles et autres partenaires lorsque le directeur est en classe, des dispositifs d’appel systématique des familles en cas d’absence des élèves… C’est tout le fonctionnement de l’école qui s’en trouve impacté.

Par ailleurs, nous déplorons la situation inacceptable dans laquelle se retrouvent ces personnels qui connaissent bien souvent des problématiques de retour à l’emploi difficiles et qui ont appris brutalement la non reconduction de leur contrat.

Une dégradation de la prise en charge des élèves en situation de handicap

Suites aux interrogations du SNUipp-FSU 69 au sujet de l’accompagnement des élèves en situation de handicap, l’Inspecteur d’Académie a confirmé que le nombre d’élèves par EVS ou AESH ne serait plus nécessairement respecté.

Jusqu’ici, un EVS était nommé pour deux notifications mutualisées et un AESH pour trois notifications. Dorénavant, les AVS-CUI et AESH pourraient avoir en charge jusqu’à 4 élèves en situation de handicap. Cela vient compliquer une nouvelle fois l’inclusion des élèves en situation de handicap.

Celui-ci justifie cette décision par sa volonté de favoriser l’autonomie des élèves relevant du champ du handicap (sic). Il n’y a pour lui aucune motivation budgétaire. Le SNUipp-FSU 69 est très circonspect face à ces explications.

Aussi, nous appelons tous les collègues à prendre l’IA au mot et à exiger le maintien du nombre d’EVS et d’AESH nécessaires. N’hésitez pas à nous saisir en cas de refus de l’administration.

Le SNUipp-FSU 69 dénonce la suppression de ces emplois sans qu’aucune alternative ne soit proposée et lance une série d’actions pour défendre ces postes.

JPEG - 27.4 ko

Les actions du SNUipp-FSU 69

- Les élus du SNUipp-FSU 69 sont intervenus lors du CDEN du 8 septembre pour alerter l’administration mais aussi le préfet et les associations de parents d’élèves.

- Le SNUipp-FSU 69 demande à être reçu en audience par le préfet sur cette question et propose aux autres organisations syndicales de s’associer à cette démarche. Voir le courrier intersyndical envoyé au préfet.

PDF - 265.7 ko
demande RDV préfet suppression EVS

Ce que vous pouvez faire dans vos écoles

- écrire au préfet en modifiant le modèle de courrier proposé ci –dessous en expliquant les difficultés rencontrées dans votre école suite à ces nouvelles mesures.

Word - 30.5 ko
Lettre_des_ecoles_au_prefet

- aborder la question lors des réunions de directeurs, notamment en mettant l’accent sur la problématique de la sécurité.

- sensibiliser les parents en les informant de la situation lors du conseil d’école.

Dernière minute : Nationalement aussi, la contestation s’organise.

Le SNUipp-FSU lance dès à présent une campagne de mobilisation pour s’opposer à la disparition de ces missions indispensables au fonctionnement de l’école et demander le renouvellement des contrats supprimés. Une campagne qui se décline sous plusieurs formes :

- Un courrier unitaire au ministre de l’éducation signé par le SNUipp-FSU, le Se-Unsa, le Sgen-CFDT, le Snudi-Fo, et la Cgt Éduc’action, dans lequel les organisations syndicales "dénoncent fermement ces suppressions, exigent le maintien et le retour de ces personnels sur leurs emplois et demandent qu’ils bénéficient d’une formation qualifiante dans la perspective d’un emploi statutaire" . Les cinq organisations concluent en demandant une entrevue au ministre dans les délais les plus rapides sur le sujet .

PDF - 301.4 ko
courrier ministre

- Un visuel sous forme de bandeau "sans aide administrative rappelez plus tard" à destination des directrices et des directeurs d’écoles . Le SNUipp-FSU invite chaque directeur et directrice à utiliser le bandeau pour servir de réponse type aux demandes de l’administration (tableaux -notamment celui des APC- enquêtes…) accompagné par exemple du texte suivant : « La suppression des aides administratives désorganise l’école et son fonctionnement. Elle m’empêche de mener à bien les tâches administratives qui s’alourdissent. Je me consacre en priorité aux élèves, à l’équipe enseignante et au fonctionnement de l’école. Je ne peux donc pas traiter votre demande pour le moment. »

PNG - 411.1 ko
snuipp-banniere-direction-bd

- Une carte pétition en ligne : Le SNUipp-FSU propose une carte postale à adresser au Premier ministre à propos de la question de ces moyens humains indispensables à l’école, qu’il s’agisse de l’aide administrative à la direction d’école ou de l’accompagnement des enfants en situation de handicap. Une carte postale proposée par le SNUipp aux autres syndicats, à la FCPE et aux associations de parents d’élèves en situation de handicap.

- Un mois de mobilisation : La mobilisation est d’ores et déjà à l’ordre du jour dans de nombreux départements avec des rassemblements, des rencontres avec les représentants des pouvoirs publics, des conférences de presse, des interventions dans les instances de l’Éducation nationale...

 

4 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.