www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 septembre 2017

10 octobre : essai transformé !

Les enseignantes et les enseignants des écoles étaient mobilisés le 10 octobre pour défendre leur pouvoir d’achat et leurs conditions de travail

12 000 à Lyon, 10 000 à Bordeaux, 9 000 à Rouen, c’est par dizaines de milliers que les manifestants ont défilé partout en France le 10 octobre à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales de fonctionnaires. « Pour une Fonction publique de progrès social, pour l’augmentation du pouvoir d’achat, pour l’emploi public », résumait la banderole de tête du défilé parisien. La mobilisation était particulièrement forte à l’Éducation nationale avec près de la moitié des enseignants des écoles en grève, protestant contre le gel annoncé de leur salaire, le retour du jour de carence et le possible report du calendrier d’application de l’accord de revalorisation des carrières.

Un avertissement à prendre en compte

Les conditions d’exercice du métier étaient aussi au cœur de leurs revendications, avec la suppression des emplois aidés devenus indispensables au bon fonctionnement des écoles et un sentiment plus global de manque de considération. Un manque de considération auquel les déclarations à l’emporte-pièce du ministre de l’Éducation ne sont pas totalement étrangères. Cette mobilisation réussie est en tout cas un avertissement à ne pas prendre à la légère alors que le rendez-vous salarial est repoussé au 16 octobre prochain. La balle est désormais dans le camp du gouvernement.

FAITES REMONTER VOS CHIFFRES DE GREVE

Cliquer ici pour nous informer sur le nombre de grévistes dans votre école.

PNG - 10.5 ko

Merci de votre participation !

Lyon : 10h30 : manifestation au départ des Brotteaux - direction la Préfecture.

Concrètement :

⇨ La suppression massive et soudaine des contrats aidés se traduit dans les écoles par :

- le non renouvellement de tous les EVS administratifs, ce qui pose de réels problèmes de fonctionnement des écoles,

- l’augmentation du nombre d’élèves en situation de handicap suivi par un même EVS.

Pour les collectivités locales, ces suppressions ont également de graves répercussions dans la réalisation de certaines missions. ⇨ Le point d’indice (sur lequel est calculé notre traitement) est de nouveau gelé, alors même que les dernières batailles syndicales avaient permis une revalorisation après plus de 5 ans de perte de pouvoir d’achat.

⇨ Le rétablissement de la journée de carence (non rémunération de la 1ère journée d’arrêt maladie) dégrade encore un peu plus le pouvoir d’achat des fonctionnaires.

⇨ La suppression annoncée de 120 000 agents de la fonction publique dont 70 000 chez les territoriaux… la situation de pénurie d’ATSEM n’est donc pas prête de s’améliorer et pourrait même se dégrader.

Les agents des services publics, dont ceux de l’éducation nationale, sont une fois de plus considérés comme un coût pour la société alors qu’ils assurent des missions essentielles pour le développement et la cohésion du pays. Pour nos métiers, nos conditions de travail et de vie, la reconnaissance de notre travail, de nos qualifications et de nos rémunérations, pour promouvoir des services publics de qualité si utiles à la société soyons engagé-es, le 10 octobre prochain.

Déclaration d’intention de grève à faire parvenir à votre circonscription avant vendredi 6 octobre à minuit.

Word - 29 ko
lettre_intention_greve 10 oct
PDF - 212.6 ko
memo declaration courriel

Modèle de lettre aux parents

Word - 29 ko
lettre aux parents

4 pages de la FSU sur la grève du 10/10

PDF - 899.6 ko
4 pages FSU- Fonction Publique

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.