www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 mai 2018

Orientation ULIS collège, l’IA assouplit

Suite à l’interpellation du SNUipp-FSU en CAPD du 15 mai, l’IA annonce un assouplissement des consignes pour cette année.

Dernière minute

Ulis : ça coince encore…

Début mai, les écoles et les ERSH ont été destinataires d’un courriel leur demandant d’orienter en ULIS collège les élèves nés en 2007 en application de la circulaire départementale d’avril 2018. Devant l’émoi provoqué par cette consigne hors sol dans les écoles concernées, le SNUipp-FSU a interpelé l’IA-DASEN pour dénoncer une injonction tardive, qui met les coordinateurs, les ERSH, les écoles en porte-à-faux vis-à-vis des élèves et des familles.

L’IA-DASEN a entendu notre propos et a décidé de donner des consignes d’assouplissement pour les commissions. Cependant l’ASH continue d’indiquer aux ERSH que « la classe de référence est nécessairement la classe d’âge sauf si l’élève a été officiellement maintenu avant son entrée en ULIS ».

Nous réinterpellerons donc l’IA-DASEN lors de la CAPD du 30 mai pour qu’il informe les écoles et les collègues concernés de sa décision. Cela ne règle toutefois pas le problème pour l’an prochain. Certains élèves devront « sauter une classe » alors qu’ils sont déjà en difficulté dans leur classe de référence. Cette consigne ministérielle est totalement inappropriée et nie le travail des coordinateurs d’ULIS.

Faut-il rappeler que des dizaines d’ULIS restent vacantes après le mouvement et que des dizaines de collègues non spécialisés y sont affectés ?

Faut-il rappeler que des élèves sont inscrits en 6è générale ou replacés en ULIS école par manque de place en ULIS collège ? Cette histoire n’est pas close.

Rappel : article écrit précédemment

Les écoles et les référents ASH ont été destinataires d’un courriel daté de mai 2018 leur demandant d’orienter en ULIS collège les élèves nés en 2007 en application de la circulaire départementale d’avril 2018. Depuis, les écoles, les coordinateurs d’ULIS Ecole et les les référents s’affolent car cette consigne tardive est inapplicable pour les élèves actuellement inscrits en CM1 ou les élèves pour lesquels un redoublement en CM2 est envisagé.

Premièrement, parce que les orientations se préparent en amont et que la plupart des ESS sur la questions se tiennent au premier trimestre. L’Inspecteur d’Académie peut proposer un nouveau cadre de travail pour les orientations ULIS mais il ne peut l’imposer à trois mois d’éventuelles entrées en 6e.

Deuxièmement, parce que cela reviendrait à refuser aux élèves d’ULIS le droit au redoublement, droit qui vient d’être réaffirmé par le ministre à tous les élèves. Le SNUipp-FSU tient ici à dénoncer les discours voire les écrits culpabilisants pour les équipes qui auraient décidé de redoublement.

Troisièmement, parce que l’application brutale d’une règle telle que « tous les élèves d’ULIS nés en 2007 doivent entrer en ULIs-collège à la rentrée 2018 » est bien loin de l’esprit de la loi qui demande un Projet Personnalisé de Scolarisation. Or, c’est bien ce PPS qu’essaient de mettre en œuvre les collègues d’ULIS et les équipes des écoles.

Enfin, parce que cette injonction de dernière minute est bien loin des réalités. Le SNUipp-FSU est trop souvent interpellé pour tenter de régler des situations où les orientations ULIS-collège ne peuvent se réaliser faute de place. Et la DSDEN demande le maintien pour un an dans une ULIS-école.

Pour toutes ces raisons nous allons demander un report de cette nouvelle directive de l’IA ainsi que sa mise en œuvre progressive dans le respect des Projets Personnalisés de Scolarisation. Nous appelons les collègues à ne pas proposer les élèves d’ULIS de 2007 aux commissions d’orientation ULIs-collège si cela ne découle pas des PPS élaborés lors des équipes de suivi.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.