www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Interventions du SNUipp 69 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 juin 2018

Expérimentation de lecture : non c’est non !

Le SNUipp-FSU 69 a profité de la CAPD du 15 juin pour dénoncer le soi disant "volontariat" de certaines écoles pour expérimenter une méthode de lecture en CP. La décision est claire : si une équipe refuse, l’IEN ne pourra pas l’imposer !

L’interpellation du SNUipp-FSU 69

Ces derniers jours, des enseignants de CP de Vénissieux, Villefranche et la Duchère, ont dû se porter volontaires pour une expérimentation de lecture financée par « Agir pour l’école ». Grâce au soutien financier de multinationales françaises, cette association présidée par le directeur de l’institut Montaigne, a développé une méthode d’apprentissage de la lecture. Cette méthode n’a pas été communiquée aux enseignants concernés et il n’est même pas garanti qu’elle le soit avant la rentrée. En professionnels de la pédagogie qu’ils sont, certains de ces collègues ont donc refusé de participer à cette expérimentation dont ils ne connaissent ni le contenu ni les supports.

En temps normal, les IEN leur auraient d’ailleurs à juste titre déconseillé de s’engager dans une méthode qu’ils n’avaient pas étudiée et analysée. Mais ce temps est visiblement révolu et les équipes de circonscription sont bien obligées de se contredire pour faire avaler aux collègues les pilules de ce ministère....encore une fois au mois de juin... encore au sujet des CP à 12.

Dans les secteurs où il n’y avait pas de volontaires, les IEN ont imposé à des équipes cette méthode, niant complètement leur liberté pédagogique. Les équipes de ces écoles REP+ ont passé de nombreuses heures de concertation pour harmoniser les méthodes de lecture et développer des activités dans les différents domaines de l’apprentissage de la lecture. Elle ont également investi, avec les crédits municipaux qui leur sont alloués, dans des manuels, des méthodes et du matériel en cohérence avec leurs choix pédagogiques. Tout cela ne semble pas avoir d’importance face aux lubies du ministère et les collègues ne peuvent que se sentir méprisés.

Le SNUipp-FSU 69 a directement interpellé l’IA DASEN ce vendredi 15 juin en ces termes :

"Croyez-vous qu’il soit judicieux pour expérimenter une nouvelle méthode de l’imposer au dernier moment ? Pensez-vous que cette démarche de recherche commence dans de bonnes conditions ? Nous ne le croyons pas et vous demandons qu’aucun enseignant de CP dédoublé ne soit contraint d’entrer dans un tel dispositif contre son gré. Après des années de dégradation des droits des personnels (temps partiels, mutations, formation...), toucher au cœur du métier d’enseignant serait envoyer un bien mauvais message à cette profession déjà bien mise à mal."

La réponse de l’IA DASEN :

L’IA DASEN argumente sur l’intérêt de cette méthode et de la recherche en lecture. Cependant, suite à un débat lors de cette CAPD, sa réponse a le mérite d’être claire et elle nous convient : Si une école ne veut pas s’engager dans une telle expérimentation, elle ne sera pas forcée !

A suivre dans les actes... Contactez-nous immédiatement en cas de pressions abusives.

Allons plus loin : analyse du café pédagogique.

Des enseignants inquiets de pressions en faveur d’Agir pour l’école.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.