www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 octobre 2018

Evaluations Nationales CP CE1 : de plus en plus d’enseignants s’opposent

Si le ministre reste droit dans ses bottes, il n’en reste pas moins que des questions légitimes d’ordre éthique et législatif se posent toujours. Chaque jour apporte son lot de « révélations ».

Des questions éthiques sans réponse

- l’anonymat des élèves est-il bien respecté compte tenu de la connexion ONDE/logiciel de saisie ?

- le ministère a-t-il bien consulté la CNIL au préalable ? Le SNUipp-FSU a saisi la CNIL à ce sujet et demandé des garanties au Ministère. Plus d’infos ici

- la Base de données des évaluations nationales est-elle réellement anonyme ? En effet, elle est synchronisée avec ONDE (Bases Elèves), ce qui nous surprend fortement étant donné que cette base est censée être parfaitement sécurisée, cryptée… comment un logiciel peut-il y avoir accès sans l’accord des directrices et directeurs.

- le choix d’un hébergeur tel qu’Amazon est-il judicieux à tout point de vue… ?

- le recrutement par Amazon de l’ancien directeur national des questions numériques au Ministère de l’Education Nationale ne constitue-t-il pas un conflit d’intérêt ?

Sommes-nous toujours des enseignants ?

Par ailleurs, des questions d’ordre didactique et pédagogique restent posées quant à la pertinence de certains items, le temps de passation, la remontée des résultats analysés par un logiciel, la grille d’analyse des résultats inconnue des enseignants à ce jour.

D’ores et déjà, toute statistique issue de ces évaluations est caduque compte tenu des temps et des conditions de passation variables d’une classe à l’autre (respect strict du temps de passation, léger dépassement, doublement du temps, répartition des temps de passation, aides apportées…)

Reprendre la main sur ces évaluations.

Suite à l’enquête en ligne que nous avons lancée la semaine dernière des collègues nous ont déjà fait remonter leur décision de ne pas faire passer tous les items et/ou de moduler les temps de passation et/ou d’aider les élèves en difficulté dans la compréhension des consignes et/ou de ne pas faire remonter les résultats par le canal proposé par le ministère. Si vous aussi, vous êtes dans cette démarche, vous pouvez encore compléter notre enquête ici et ainsi nous permettre de mieux évaluer ce qu’il se passe sur le terrain.

Dans le Rhône, des collègues ont créé un fichier de saisi des résultats à ces évaluations qui permet l’anonymat strict des élèves. Il sera repris par par les enseignants de certaines circonscriptions pour éviter de remettre en cause l’anonymat. Vous le trouverez ci-dessous.

Excel - 16.8 ko
Résultats_EvalNatCE1
opendocument spreadsheet - 20.1 ko
Resulats_EvalCP

RAPPEL DES ARTICLES PRECEDENTS SUR CETTE QUESTION.

Le SNUipp-FSU saisit la CNIL

Les IEN se sont employés à nous vendre ces évaluations CP et CE1 comme sûres et confidentielles. Pas de remontées nationales, élèves anonymés, pas de classement des écoles possibles…

Après la douche froide du contenu des livrets, contenant de nombreux exercices non adaptés au niveau des élèves et provocateurs de stress, voici venir aujourd’hui, le mail de l’inspecteur d’académie lui-même, sur la procédure de saisie des résultats.

Les IEN risquent de découvrir, en même temps que nous dans les écoles, que les garanties qu’on leur avait données ne sont que du vent. En effet le logiciel de saisie est connecté à ONDE. Les enseignants, après encore de nombreuses manipulations pour les directeurs et directrices qui n’ont que cela à faire, vont donc saisir les réponses de leurs élèves, sans anonymat, sur un portail national. Le ministère aura donc accès à tous les résultats de chaque élève rattaché à chaque classe (et son enseignant !) de chaque école… On ne pouvait rêver pire !

Le SNUipp-FSU avait déjà alerté les collègues et l’opinion publique sur les dérives d’une culture de l’évaluation, constatée dans les pays anglo-saxons, dont certains sont d’ailleurs en train de sortir. Le pilotage au mérite des écoles et donc leur mise en concurrence, produit à terme des effets de bachotage voire de fraude.

Nous savons d’ores et déjà que de nombreuses écoles ont adapté les consignes et les temps de passation des exercices, et/ou sélectionné les items à faire passer ou pas.

Pour agir collectivement et ne pas rester isolés, nous avons besoin de collecter des informations sur ce que font les écoles, c’est pourquoi nous vous proposons de répondre à un court questionnaire.

PNG - 20.4 ko

Le but n’est bien sûr pas de diffuser les informations de chaque école mais bien d’avoir une idée plus précise de ce qu’il se passe sur le terrain. Cela vous permettra également d’avoir un retour global de ce que font les autres écoles du département.

A LIRE AUSSI

⇨ Des items pièges : évaluant des compétences non travaillées encore, sur des supports inadaptés, avec des consignes trop complexes.

⇨ Des conditions de passation impossibles : des temps trop courts, des exercices trop longs et trop nombreux.

⇨ Des compétences évaluées partielles : seules des compétences « techniques » sont évaluées, les compétences de réflexion et de compréhension sont absentes, ce qui traduit bien la tendance « pédagogique » actuelle…

De plus, la correction de ces évaluations sera faite par un logiciel national, sans tenir compte de la spécificité des élèves au moment où ils passent leur évaluation. Le logiciel fera ensuite un retour aux enseignants de la typologie de chacun de ses élèves et des remédiations qu’il faudra lui proposer…ce n’est pas de la science fiction…ça commence lundi prochain !

Que dire du traitement des résultats par le Ministère à l’ère du management au mérite ? Classement des écoles ? des enseignants ? Ce sont déjà les dérives constatées dans les pays anglo-saxons rentrés depuis longtemps déjà dans cette culture de l’évaluation et qui commencent à sortir au vu des dérives constatées : bachotage, triche, pressions sur les élèves et les enseignants pour réussir les tests…

Pour toutes ces raisons, et surtout pour ne pas mettre en échec nos élèves au lendemain de la rentrée scolaire, le SNUipp-FSU adressera au Ministère une demande de moratoire dans le but de sursoir à leur passation.

Dans le même temps, le SNUipp-FSU les rendra publiques et initiera un appel aux chercheurs pour soutenir cette démarche.

Et dans mon école, je fais quoi ?

Afin de ne pas isoler les collègues de CP et CE1, nous proposons aux équipes une motion à adopter en conseil des maîtres (cf pièce jointe ci-dessous…) pour reprendre la main sur ces évaluations : sélectionner seulement les items jugés pertinents, ne pas saisir ni faire remonter les résultats, repousser leur passation…

Word - 29 ko
Motion Evaluations nationales
PDF - 98.8 ko
lettre_aux_parents_evaluations

 

29 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.