www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 septembre 2018

Quand les DSDEN font des économies sur le dos des PsyEN

Les inégalités de traitement entre le 1er et le 2nd degré dans la gestion des postes vacants sont flagrantes. Dans le second degré, les rectorats recourent à des non-titulaires de manière beaucoup plus importantes que pour les PsyEN-EDA.

Si la FSU lutte contre le développement de la précarité, il n’en reste pas moins qu’elle demande que les psychologues contractuels soient bien traités en terme de contrat de travail, de remboursement des frais de déplacement et de conditions de travail. Elle demande que les prolongations de contrat soient réalisées dès le mois de juin afin qu’il n’y ait pas de rupture de contrat et que les vacances d’été soient rémunérées.

Les DSDEN qui refusent l’embauche des psychologues contractuels font sciemment des économies sur le dos des collègues et des équipes. En effet, si des postes sont restés vacants après le mouvement, ces postes sont budgétés et des contractuels peuvent donc être embauchés. Il est inadmissible que des collègues voient leur secteur étendu pour combler les besoins dans les secteurs vacants.

La FSU demande l’augmentation notable du recrutement par concours afin de maintenir la couverture des postes dans un contexte où un tiers des psychologues EDA vont très prochainement prendre leur retraite.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.