www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : promotions et intégrations 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 novembre 2018

Promotions et recours rendez vous de carrière : une réponse qui nous laisse coi…ou plutôt QUOI ???

Nous venons de recevoir la réponse de l’IA à notre courrier lui demandant plus de justice et de transparence dans le traitement des futures promotions. En effet, de nombreux collègues ont fait un recours suite à un avis de l’IA ne correspondant pas au compte-rendu de l’IEN. De même, les avancements automatiques non traités induisent des salaires non revalorisés actuellement pour de nombreux enseignants.

Pour rappel, la lettre envoyée par le SNUipp-FSU 69 est consultable ici.

La réponse de l’IA

Vous trouverez ci-dessous la réponse de l’IA à notre interpellation...où comment ne pas répondre à la question posée !

PDF - 788.8 ko
Réponse IA

Il commence par minimiser le nombre de collègues ayant formulé un recours, mais nous nous ne minimisons pas la violence de l’injustice ressentie par ces collègues. Nombre d’entre eux ont un avis « à consolider » ou « satisfaisant » alors que leur IEN a évalué la grande majorité des items « très satisfaisant » voire « excellent ». Nous ne demandons pas de faire une moyenne, dénuée de sens, des différents items d’évaluation, nous demandons au contraire un peu de logique et de respect des personnes. L’inspecteur d’académie parle d’une « gestion fine des ressources humaines »...c’est exactement notre demande et pour tous les collègues qui ont posé un recours, l’erreur d’appréciation semble plutôt grossière !

Pour information, l’IA annonce dans ce courrier que l’ensemble des personnels ayant réalisé un recours auront une réponse courant novembre. Si cette réponse est négative, vous aurez un mois pour demander à ce que votre situation soit abordée en CAPD. Nous mettrons les modèles de courrier sur notre site à ce moment et interviendrons sur chacune des situations.

Pour ce qui est des avancements automatiques d’échelon, l’IA refuse clairement de traiter les promotions automatiques à l’échelon supérieur avant la CAPD de janvier et repousse donc de plusieurs mois le versement de leur traitement réel. Il indique que « le module informatique permettant d’élaborer le projet d’avancement ne permet pas de traiter distinctement les enseignants en fonction de leur échelon, et vous comprendrez qu’un traitement manuel ne puisse être mis en place pour une population d’une telle ampleur »… Il dit aussi que « les enseignants ne seront pas lésés financièrement »...c’est méconnaître les contraintes budgétaires mensuelles des enseignants qui...oui...sont à une centaine d’euros près !

L’outil informatique ne peut pas être constamment une excuse à des dysfonctionnements impactant les enseignants du Rhône. Après un mouvement désorganisé et faux en juin dernier en raison d’une impossibilité logicielle à prendre en compte les incompatibilités de poste, les enseignants devraient aujourd’hui se contenter de cette réponse, et se voir pour certains en difficultés financière, pour d’autres essuyer un refus de prêt immobilier avec un salaire ne correspondant pas à la réalité de ce qu’ils devraient gagner….

Dans plusieurs départements l’intégration manuelle des T1 à l’échelon 3 a été possible. Nous demandons à minima que les anciens PES ne conservent pas leur maigre salaire de stagiaire 6 mois de plus et formulerons cette demande dès demain auprès du Rectorat lors d’un groupe de travail.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.