www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Ecole 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 décembre 2018

Rentrée 2019 : la dotation du Rhône ne pourra être inférieure à 300 postes

Le bilan chiffré de la rentrée nous a été communiqué par la direction académique, via une longue, très longue présentation. En voici notre analyse.

Il en ressort que la dotation de 268 postes (243 postes prévus au budget et 25 postes débloqués en urgence pendant l’été), décidée par le ministère aurait été suffisante pour absorber la hausse démographique ( + 1375 élèves dans le Rhône ), la création des CP à douze en REP et des CE1 à 12 en REP+ ( en réalité, seules 75 % des classes de CE1 ont pu être dédoublées), ainsi que les divers besoins liés aux élèves en difficulté, aux RASED, etc ….

Admettons.

Projetons-nous donc vers la rentrée 2019. Pour cette future rentrée, un fort besoin en poste se profile :

- poursuite de la hausse démographie ( +900 élèves environ ), ce qui nécessitera une 50aine de postes au minimum

- fin du dédoublement des CE1 en REP+ : 60 postes

- dédoublement des CE1 en REP : 130 postes

Pour répondre à ces incontournables non négociables, 240 postes sont nécessaires.

Si on ajoute à ça les besoins pour les postes liés :

- à des élèves à besoins spécifiques : ouverture d’ULIS, d’UPE2A ou encore de postes RASED pour suivre la démographie

- une augmentation mécanique du nombre des remplaçants car les nouveaux enseignants ont aussi le droit de tomber malades

- le financement des postes de formateurs (notamment mathématiques)

- la prise en compte des classes de CP et CE1 à 12 dans le décompte des décharges de direction

On dépasse allègrement le nombre de 268 postes alloués pour la rentrée 2018.

Comment donc a pu faire l’administration pour subvenir à tous les besoins de la rentrée passée ?

La réponse est simple : redéployement des moyens : suppression du dispositif PDMQDC en REP, suppression de plus de 30 postes de remplaçants... Bref les 268 postes de la dotation étaient largement insuffisants.Certaines écoles en paient le prix maintenant en attendant désespérément un remplaçant.

En septembre 2019, pour rattraper, compenser une partie de ces « ajustements », de nombreuses ouvertures de postes seront nécessaires :

- récupération des postes de remplaçants supprimés

- compléter les différentes antennes des RASED

- rattrapage du déficit chronique du Rhône en postes, pour poursuivre la baisse du nombre d’élèves par classe .

- poursuite de la mise en place des MVP (appelés Enseignants Pole Ressources)

Tous ces besoins se chiffrent en centaines de postes, indispensables pour apporter de la sérénité aux écoles du Rhône, pour pouvoir travailler dans des conditions acceptables.

La dotation sera connue au début de l’année 2019. En dessous de 300 postes, elle ne permettrait même pas la mise en oeuvre de la politique ministérielle. Cette dotation donnera le ton des combats à mener pour obtenir ce que nous jugeons crucial pour notre métier.

 

53 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU du Rhône 256 rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne - 04 78 27 41 50 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.