www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : les publications  / BID 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 mai 2019

Mouvement : Projet décalé et espéré pour le 23/24 mai...les collègues et les écoles paieront encore la médiocrité du ministère

Malgré les efforts des personnels administratifs du Rhône, un nouveau retard des opérations du mouvement a été confirmé par l’Ia lors de la CAPD du 14 mai 2019. Ce retard s’explique par les dysfonctionnements du logiciel imposé par le Ministère.

DERNIERE MINUTE : vous devriez recevoir vos accusés de reception avec votre barème. En cas d’erreur, il faudra vite modifier et renvoyer à ce.ia69-mouvintra@ac-lyon.fr AVANT LE 22 MAI INCLUS

L’erreur informatique aurait été réparée. La DSDEN pense pouvoir organiser la CAPD mouvement avant le 4 juin. Nous espérons être destinataires du projet en fin de semaine prochaine. Les nouvelles règles du mouvement imposées par le ministère nous ont déjà coûté la suppression du mouvement complémentaire. Elles ont accru les possibilités d’erreurs et limité les choix des collègues dans leur mobilité. Maintenant, c’est le logiciel qui impose des délais intenables. Si la date de juin est tenue, les collègues connaîtront leur affectation un mois plus tard que l’année dernière.

L’improvisation ministérielle n’est pas sans rappeler les ratés des sites des évaluations nationales ou encore des élections professionnelles. Nous pourrions en rire. Le Ministère est à zéro % de réussite. Mais le nouveau retard va mettre les collègues et les écoles en difficulté. La préparation de la rentrée 2019 ne pourra pas se faire dans des conditions sereines.

L’Inspecteur d’Académie a aussi proposé des priorités absolues pour certains collègues. Cette liste de collègues concernés augmente d’année en année. Toutes les organisations syndicales SNUipp-FSU, SNUDI-FO et SE-UNSA avaient écrit ensemble pour dénoncer cette remise en cause des règles du mouvement.

Pourquoi certains collègues auraient des priorités absolues et pas d’autres ? Des dizaines de collègues font fonction sur des postes particuliers : intérim de direction, faisant fonction, ULIS, Cpc et même IEN etc. Des dizaines de collègues ont dû aussi faire face à des situations exceptionnelles et très difficiles dans leur école : création d’école, Enfant Hautement Perturbateur, conflits entre adultes etc. Après de longs échanges, le SNUipp-FSU a proposé de n’attribuer que 5 points à ces collègues et non une priorité absolue. L’IA a accepté cette proposition pour une majorité des collègues concernés.

 

53 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU du Rhône 256 rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne - 04 78 27 41 50 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.