www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Mouvement et Permutations 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 avril 2020

L’Ia doit encore changer les instructions du mouvement : les points qui fâchent.

Le SNUipp-FSU69 multiplie les interventions pour faire modifier les instructions du mouvement. Nous avons déjà demandé une audience qui a permis quelques avancées (pour en savoir plus). Mais nous avons écrit un nouveau courrier sur les points qui fâchent encore. Nous attendons de l’IA des réponses et une publication des instructions corrigée avant le début du mouvement.

1- La neutralisation des vœux sur des supports de CP et CE1 dédoublés pour des T1.

Le SNUipp-FSU69 est complètement opposé à cette mesure. Elle est à la fois chronophage, inopérante et dangereuse. Nous redisons que le directeur ou la directrice après avis du conseil des maitres, choisissant la répartition des moyens d’enseignement sur les classes, dédoublées ou non, un T1 nommé sur un support de poste CP 12 ou CE1 12, peut tout à fait obtenir un autre niveau de classe. Cet interdit limite les jeunes collègues dans les vœux qu’ils peuvent obtenir et précarise encore un peu plus les écoles de l’éducation prioritaire déjà peu attractives. Au final ces jeunes collègues y seront nommés d’office où affectés en tant que remplaçants à l’année pour pallier aux postes restés vacants. Nous demandons donc de lever cette restriction qui n’aura aucune efficacité et remet en cause les textes sur la répartition des classes.

2- Directions d’école 

Pour les directions à exigences particulières, nous vous demandons de maintenir à titre conditionnel les collègues faisant fonction dessus puis de les valider à titre définitif l’an prochain sur avis de leur IEN, comme cela était le cas avant. Nous vous avons déjà alerté plusieurs fois sur les problématiques des directions en éducation prioritaire. Des collègues se sont portés volontaires cette année pour assumer ces fonctions car les directions sont restées vacantes à l’issue du mouvement 2019. Après un an d’investissement, et cela ne lésant personne puisque le poste n’avait pas été demandé, il est incompréhensible de ne pas maintenir ces collègues sur leur poste pour la stabilité de ces équipes exerçant dans des milieux difficiles. Cette décision est profondément injuste vis-à-vis de l’investissement des collègues. Surtout, les directions en REP + manquent de candidat. Comment préférer des postes vacants à des collègues volontaires et expérimentés ?

3- Affectation des titulaires de secteur 

Le SNUipp-FSU69 demande la publication par circonscription de toutes les associations. Chaque TRS pourrait les classer dans l’ordre de son choix (retour par mail en 24h si besoin) pour que celles-ci soient attribuées au barème. Cette solution serait moins chronophage que d’étudier la fiche de vœu initiale de chaque collègue TRS pour essayer de deviner ce qui lui conviendrait le mieux. Et elle permettrait une meilleure satisfaction des TRS sur leur affectation.

4- Retour de congé parental 

Nous proposons une bonification de 100 points pour les collègues en situation de retour de congé parental, CLD ou encore détachement. Cette bonification leur permettrait de retrouver un poste dans leur circonscription sans être prioritaire sur les victimes de carte scolaire. Cette solution nous semble plus juste.

5- Bonification pour les titulaires de secteurs

Au sujet des titulaires de secteur qui ne pourraient pas bénéficier de la bonification éducation prioritaire alors qu’ils y ont majoritairement exercé, cela ne devrait pas dépendre de leur lieu de rattachement mais de leur lieu d’exercice. La possibilité pour les collègues de faire cette demande (puisque nous pouvons entendre qu’un traitement automatique n’est pas possible) en joignant leur PV d’affectation comme pièce justificative devrait leur être offerte.

 

42 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU du Rhône 256 rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne - 04 78 27 41 50 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.