www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 septembre 2020

Gestion du Covid : les écoles ne disposent pas des bonnes informations

Depuis la rentrée, des dizaines de classes ont été placées en quatorzaine. L’IA-DASEN a renvoyé un mail à toutes les écoles ce lundi 7 septembre qui sous-entend que les enseignants seraient responsables de la situation. Ce nouveau mail interroge.

Pour le SNUipp-FSU 69, l’IA-DASEN « omet » de signaler des « problématiques » qui ont conduit aux quatorzaines de centaines d’élèves et/ou de personnels de l’Éducation Nationale.

Lors du CHSCT Académique, les élus FSU ont demandé au Recteur les critères de l’ARS pour évaluer les différentes situations de contagion. Le Recteur a refusé en indiquant que ces éléments ne sont pas publics.

Comment les écoles peuvent-elles prévoir une organisation qui limite les contagions si elles ne connaissent pas les critères ? Pourtant ces critères existent.

Plusieurs collègues nous ont transmis des documents qui circulent par le biais de médecins scolaires. Vous les trouverez ci-dessous. Ces critères n’empêchent pas l’analyse particulière de chaque situation par les « enquêteurs » de l’ARS et les médecins. Mais leur publication permettra sans doute aux écoles de s’organiser au mieux.

Critères qui seraient utilisés par l’ARS pour définir les personnes contacts :

En l’absence des mesures de protection efficaces citées ci-dessous :

• hygiaphone ou autre séparation physique (vitre)

• masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas ou le contact

• masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas et le contact

Commentaires SNUipp-FSU69 : cela remet donc en cause le masque en tissu fourni par l’Education Nationale. L’ARS a donc mis en quatorzaine les enseignants qui avaient un élève testé positif au Covid dans leur classe et qui portaient un masque en tissu.

Sont considérés comme personnes contacts :

• Personne ayant partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ;

• Personne ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque ;

• Personne ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;

• Personne ayant à moins de 2 mètres et pendant au moins 15 minutes, partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, salle d’attente, train, avion, véhicule personnel) ou étant resté en face à face ;

Commentaires SNUipp-FSU69 : ce point remet en cause ce qui était dit sur les temps de repas des enseignants. Il ne suffit pas de laisser une place libre entre les collègues pour manger sans risque d’être mis en quatorzaine si un enseignant a le COVID. Il faut noter que le protocole comme la fiche Repères restauration du Ministère ne donnent pas les bonnes informations.

• Personne ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, …) ou étant restée en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ;

• Personne ayant un élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université).

 

40 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU du Rhône 256 rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne - 04 78 27 41 50 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.