www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : AVS, AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

22 novembre 2010

EVS : encore 100 élèves sans solution !

Scolarisation des élèves handicapés L’Inspectrice d’Académie nous balade.
PDF - 605.8 ko
article progres

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant l’Inspection Académique à l’appel de toutes les organisations syndicales et de la FCPE. Ce nombre était inattendu pour un rassemblement convoqué en 10 jours, un mercredi après-midi. Il démontre l’ampleur des difficultés que rencontrent les écoles pour faire accompagner les élèves handicapés. Rappelons que :

• 171 écoles dont les élèves ont des notifications attendent un accompagnement depuis la rentrée.

• Au moins 40 autres écoles ont des élèves notifiés mais ne sont pas sur la liste des recrutements possibles.

• Au moins 50 écoles attendent une notification. Et lorsqu’elle sera là, rien ne garantit qu’un recrutement sera possible.

• Des dizaines d’autres écoles ont actuellement un(e) EVS dont le contrat s’arrête en cours d’année (décembre ou janvier) et n’ont aucune certitude sur la possibilité d’un renouvellement pour assurer la fin de l’année scolaire.

Pour la première fois, l’Education Nationale dans le Rhône ne respectera pas la loi de 2005 sur le handicap en n’assurant pas les compensations de ce handicap prévues par la loi et notifiées par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Les réponses apportées par l’IA lors de l’audience (cf. article suivant) sont scandaleuses de la part d’une autorité qui assume ses manquements. Le SNUipp n’en restera pas là. Avec l’ensemble des autres organisations syndicales, nous proposerons d’autres actions pour qu’aucun enfant ne reste sans solution.

L’IA prend le temps pour les journalistes... mais pas pour les enseignants et les parents d’élèves.

Une délégation de 7 personnes (SNUipp, CFDT, FO, UNSA, CGT, CNT et FCPE) a été reçue par Mme REMER, IA adjointe, et M. HEUZE, IEN ASH sur la question des difficultés d’accompagnement des élèves handicapés. Mme l’Inspectrice d’Académie était absente, sans doute faute de temps. Mme REMER a assuré à la délégation qu’elle était consciente de nos difficultés mais que l’IA avait des difficultés encore plus grandes à “gérer”. Face au manque de moyens, elle a dû définir des priorités en fonction de la nature des handicaps. L’adjointe de l’IA a parlé d’une 2ème enveloppe budgétaire pour recruter en décembre mais sans plus de précisions calendaires ni financières... Enfin, l’Inspection considère qu’elle respecte la loi sur le Handicap puisque les élèves sont accueillis dans les écoles ! En termes crus, l’IA assume parfaitement de ne plus respecter les notifications. Le soir même, l’Inspectrice d’Académie, étonnamment disponible, assenait dans une interview à France 3, des contrevérités : “il n’y a aucune restriction pour les élèves handicapés, il faut juste du temps”.

La scolarisation des élèves handicapés mérite mieux que des opérations de communication et des promesses. Ils méritent une Inspectrice qui leur assure une scolarité accompagnée digne, une année scolaire de 3 trimestres comme tous les autres élèves. Ils n’ont pas le temps d’attendre !

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.