www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 décembre 2010

En route pour le 22 janvier

Après le satisfecit de Luc Chatel sur l’évolution du système éducatif, le SNUipp a fortement dénoncé des propos « de prestidigitateur ». Plus que jamais, la journée de mobilisation nationale du 22 janvier pour l’école devient incontournable.

Les annonces de Luc Chatel mercredi matin, qui se voulaient un bilan d’étape de l’année scolaire sont bien, de l’avis de tous, un non événement. Comment peut-on ainsi se délivrer autant de satisfecit et aligner avec aplomb autant de contre-vérités ? C’est le sens du communiqué du SNUipp qui a qualifié l’opération de communication du ministre de "tour de passe passe".

« Des personnels mieux formés et mieux accompagnés ? » les résultats des enquêtes du SNUipp auprès des professeurs d’école stagiaires montrent au contraire que ce semblant de formation est à bel et bien revoir. Alors que la majorité des PES sont aujourd’hui en classe directement devant élèves, les carences du dispositif ministériel en matière de formation se font sentir. Les 12 semaines consacrées à la formation ne suffisent pas. Le SNUipp demande d’ailleurs un allongement de ce temps et une véritable alternance avec les stages.

« La scolarisation des élèves handicapés : une nouvelle progression à la rentrée 2010 ? » Il a fallu que le 17 novembre l’Assemblée nationale vote un crédit de 20M€ pour qu’on puisse éventuellement retrouver le nombre d’EVS… du 1er janvier 2010 ! Pour autant dans de nombreux départements, les personnels EVS voient leurs contrats CAV transformés en CUI ( contrat unique d’insertion) avec au passage une baisse du taux horaire hebdomadaire de 26 à 20 heures entrainant une baisse de salaire. Le SNUipp s’est adressé aux ministres du travail et d l’éducation nationale leur demandant le respect des décrets qui prévoient le maintien du taux horaire de travail.

« Un pacte de carrière avec une évolution de la rémunération des enseignants ? » Effective pour les tout premiers échelons, cette revalorisation est totalement inexistante pour la grande majorité des enseignants. Moins bien payés parmi les fonctionnaires, moins bien payés parmi les enseignants européens, soumis au gel des salaires en 2011, les enseignants des écoles ne peuvent que nourrir de l’amertume en écoutant les déclarations du ministre.

Enfin, cerise sur le gâteau,une note de la DEPP de décembre confirme que l’école élémentaire est sous dotée. La France « se situe au-dessous de la moyenne avec une dépense de 6 040 PPA dollars (3) contre 6 740 pour la moyenne des pays de l’OCDE ». Les chiffres ont la dent dure, le ministre aussi, notamment pour la réussite des élèves. le budget 2011 prévoit toujours la suppression de 9 000 enseignants à la rentrée prochaine alors que 4 000 élèves supplémentaires sont attendus.

Pourtant, pour l’école, on ne doit pas se priver. Tel est le message que le SNUipp veut faire résonner notamment le samedi 22 janvier en appelant à une grande journée de mobilisation nationale pour l’éducation avec le collectif des 25, réunissant syndicats et associations. Un rendez-vous devenu incontournable.

 

26 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.