www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 avril 2011

Carte scolaire : Les Maires ruraux vent debout

L’Association des maires ruraux de France a publié jeudi 14 avril un communiqué appelant le ministère de l’Education nationale à revoir la carte scolaire et abandonner sa politique de suppression massive de postes. Les élus se disent prêts à mener des actions d’envergure. Le 18 mai, le SNUipp appelle à un rendez-vous national au ministère.

« Copie à revoir d’urgence », c’est en termes que les Maires ruraux de France analysent la nouvelle carte scolaire telle qu’elle leur est présentée CDEN après CDEN dans leurs départements respectifs. Réunis à Lyon le 10 avril dernier pour leur congrès, ils ont publié le jeudi 14 avril une motion dans laquelle ils constatent « que les cartes scolaires sont élaborées sur le simple critère du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux » et « que pour la troisième année consécutive, le ministère de l’Education Nationale supprimera à la rentrée 2011 près de 16 000 postes d’enseignant ». Ils se disent aussi conscients « que les écoles épargnées cette année seront les premières touchées à la rentrée prochaine et que les autres connaîtront un accroissement du nombre d’enfants par classe ».

Les spécificités de l’école rurale

Dans leur communiqué, les élus « rappellent que l’égalité constitutionnelle entre citoyens passe par l’égalité d’accès aux services publics et en premier lieu à l’école de la République ». Ils « demandent que soit enfin prise en compte la question des distances et temps de transport dans l’élaboration de la carte scolaire ». Ils «  s’opposent aux suppressions systématiques de postes et dénoncent une politique strictement comptable dénuée de fondement pédagogique, de vision prospective des territoires ou de prise en compte des rythmes de vie des familles ».

Le 18 mai devant le ministère

Enfin, ils « se réservent le droit de mener toute action d’envergure nationale, conjointement avec d’autres organisations, afin d’alerter la population sur les conséquences des suppressions de postes d’enseignants titulaires et remplaçants, de psychologues scolaires, et autres postes RASED ». L’analyse et la colère des élus des communes rurales n’est pas sans lien avec le fort mouvement syndical qui accompagne depuis plus de deux semaines dans les inspections d’académie, la nouvelle carte scolaire. D’ailleurs, le SNUipp appelle les enseignants et les parents à venir le dire au ministre le 18 mai prochain. Il propose à tous les acteurs de l’éducation du faire du 18 mai une journée de rendez-vous pour l’école devant le ministère.

Le communiqué de l’association des maires maires ruraux de France

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp du Rhône 12 rue de la Tourette 69001 Lyon - 04 78 27 41 50 - Fax 04 78 30 06 62 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.