Section du Rhône du SNUipp - FSU
http://69.snuipp.fr/spip.php?article2331
Carte scolaire : faites nous remonter vos chiffres au plus vite !
lundi, 28 août 2017
/ SNUipp69 / le SNU du Rhone
Word - 153 ko
Fiche carte scolaire à renvoyer

A noter : les seuils pour ouvrir ou fermer une classe :

PDF - 106.8 ko
seuils 2017

Rappel des mesures actées en juin 2017

PDF - 477.6 ko
carte scolaire post CDEN
PDF - 106.3 ko
MESURES DIVERSES

Hausse importante du nombre d’élèves par classe

L’IA a maintenu son système de calcul pour les ouvertures de classes pour les CE1-CE2-CM1-CM2 en appliquant les seuils d’ouverture à 26 pour toutes les écoles. Les élus du SNUipp-FSU avaient dénoncé des situations d’école où ce critère très défavorable n’était même pas respecté lors du CTSD de vendredi. L’IA a fini par prononcer des ouvertures dans ces écoles (9 écoles concernées).

Mais cela n’empêche pas une hausse importante du nombre d’élèves par classe. L’IA a lui-même annoncé une moyenne à 24,5, soit pratiquement la même moyenne que les classes des écoles ordinaires du Rhône c’est à dire une moyenne plus élevée que la moyenne des classes en France ! Que reste-t-il de l’Education Prioritaire pour ces classes-là soit 80 % des élèves d’élémentaire qui ont aussi perdu le maître supplémentaire ?

Quelles écoles laissées en grande difficulté si rien ne bouge

D’autres écoles restent encore avec des moyennes supérieures à 25, certaines avec des dispositifs UPE2A ou ULIS, voire les deux. L’IA s’était engagé en CTSD à proposer des solutions pour les écoles approchant les 26 de moyenne. Il s’est en fait limité aux écoles à 26 et plus de moyenne. Le SNUipp-FSU demande des mesures favorables pour ces 5 à 10 écoles qui ne sauraient démarrer l’année scolaire dans de telles conditions d’enseignement.

Quelle dotation aura le Rhône pour la rentrée ?

L’IA a demandé et obtenu le recrutement de 65 PES supplémentaires. Pourtant, malgré nos demandes répétées, il a été incapable de nous dire si cela représentait une dotation supplémentaire ou non de 32,5 postes (Les PES travaillant à mi-temps devant élèves). L’IA aura-il 250 postes ou 282,5 postes à répartir ? Faute d’informations du ministère, l’IA a renvoyé un nombre très important de mesures à la rentrée. Il manque en effet 800 élèves par rapport aux prévisions de janvier (+1624). L’IA préfère ainsi attendre que les inscriptions de ces élèves soient faites pour prendre des mesures définitives. Le SNUipp-FSU ne peut que dénoncer cette gestion des postes qui s’explique in fine par le manque de moyens attribués au Rhône par le ministère.

©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.