Section du Rhône du SNUipp - FSU
http://69.snuipp.fr/spip.php?article2738
L’IA revient sur son refus du 80% sur autorisation
vendredi, 9 février 2018
/ SNUipp69 / le SNU du Rhone

Le refus de celui-ci était semble-t-il motivé par le souhait d’avoir des berceaux d’implantation pour les futurs PES et le besoin en personnel. En effet, l’IA comptait soit récupérer des collègues à 75% (repli du 80%) soit des collègues à 100% car ne pouvant se permettre une baisse de salaire de 25%.

Outre l’injustice d’une restriction du temps partiel, le SNUipp-FSU a rappelé que ce calcul n’est pas évident car il occasionne une baisse des moyens (-5%) ou expose l’administration à une augmentation des arrêts de travail pour les collègues reprenant sous la contrainte financière, à plein temps.

L’IA s’est donc engagé à formaliser des associations de 80% sur autorisation en vue de la publication des postes pour le mouvement. Il ne proposera par contre que des quintets de 80%. Concrètement des associations de 4 titulaires à 80% paraîtront au mouvement en mars et seront proposées à des collègues demandant également un 80%.

D’autres associations pourront se faire lors de la phase d’ajustement. L’IA doit faire part de sa décision dans les prochains jours. La DPE a l’intention de contacter les collègues concernées par cette possibilité.

Les collègues qui auraient renoncé à un temps partiel ou effectué directement une demande de 75 % doivent se signaler auprès de la DPE.

©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.