Section du Rhône du SNUipp - FSU
http://69.snuipp.fr/spip.php?article3052
Hors classe : le SNUipp-FSU 69 en partie entendu après la CAPD du 3/07
jeudi, 5 juillet 2018
/ SNUipp69 / le SNU du Rhone

Toutes les années d’enseignement sont prises en compte

En effet, énormément de collègues se trouvaient à égalité avec un barème à 150 points. Pour les départager, l’IA avait fait le choix de prendre en compte l’ancienneté dans le Corps des Professeurs d’Ecole. Les années d’enseignement comme instituteurs n’étaient donc pas reconnues par l’institution. Par ailleurs, ce sont précisément ces collègues qui sont le plus près de la retraite. Le SNUipp-FSU défendra toujours le principe d’une carrière sur deux corps. L’Ia a donc annoncé lors de cette CAPD qu’il départagerait les barèmes 150 selon les critères suivants : échelon, sexe puis AGS. Même si le SNUipp-FSU souhaitait que l’AGS soit le critère n°1, la décision de l’IA permet de faire passer à la hors-classe des collègues plus proches de la retraite et de reconnaitre les années d’enseignement comme instituteurs.

Le système de passage à la Hors-classe doit encore être amélioré

Pour le SNUipp-FSU le système de la Hors-classe reste à améliorer. Nous avons lancé une pétition pour pousser le ministère à changer les choses (pétition sur ce lien). Le système des avis n’est pas vraiment plus juste et transparent que le système précédent de passage à la Hors-classe, qui s’appuyait sur la note. Il est aussi important que les avis soient révisables.

PPRC permet plus de promotions à la Hors-classe

Mais le système actuel mis en œuvre par PPCR est plus favorable car il permet à plus d’enseignants d’accéder à la hors-classe. Il y aura encore plus de 300 promus cette année. Faut-il rappeler qu’il y a quelques années, seuls les directeurs, de REP+, au 11e échelon avec 20 de barème avaient la chance de passer à la hors-classe ? Le maintien du flux de promus à la Hors-classe est un des points négociés par la FSU avec le ministère.

Le PPCR est une avancée pour la profession. Elle correspond à un milliard d’euros de salaires en plus donné aux enseignants. Sa remise en cause demandée par certains serait un vrai cadeau fait au ministère des Finances.

©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.