Section du Rhône du SNUipp - FSU
http://69.snuipp.fr/spip.php?article3242
Direction d’école : la goutte d’eau… à la louche
lundi, 8 octobre 2018
/ SNUipp69 / le SNU du Rhone

L’évocation de la simplification administrative des tâches de direction d’école fait désormais sourire (jaune). L’accès à la plateforme IDEAL est un gag qui vérole les boites professionnelles de dizaines de mail inutiles par mois. L’ergonomie de cette plateforme est d’ailleurs fidèle à ce que propose le ministère : archaïque.

La suppression des aides administratives dans plus de 400 écoles du département a rendu plus infernale que jamais la rentrée, ce qui n’a pas empêché l’administration à continuer sans sourciller son tableau impressionniste par petites touches avec le retour des contrôles pour les APC, la nouvelle procédure pour les absences des AESH, la gestion des données dans ONDE, la procédure de saisie des résultats des évaluations nationales…

Le pilotage pédagogique des écoles, qui est la vocation première des directrices et directeurs, relève du keke challenge alors même que la fonction de factotum de l’école (secrétaire, portier, facteur, brancardier, livreur, …) est toujours plus proche de la réalité.

Le statut des directeurs est un leurre, qui ferait d’eux des rois nus, ne pouvant même plus sur la collégialité actuelle pour déléguer certaines tâches. A court terme et de manière pragmatique, seule la création d’emploi pérenne d’aide à la direction, une clarification des taches de la direction ainsi que du temps de décharges pourraient remettre la bateau à flot.

Ca ne semble pas être dans l’air du temps ni dans la tête de nos décideurs…

Le SNUipp-FSU a décidé de réactiver la goutte d’eau pour dénoncer la dégradation des conditions de travail des directions d’école qui ne doivent pas être corvéables à merci. N’hesitez pas à nous signaler toute nouvelle charge de travail.

©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.