www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 janvier 2021

Attestations de déplacement, EPS... merci l’école de la confiance !

Dans la série "l’école de la confiance c’est juste un beau slogan", les 2 nouveautés de la semaine concernant la crise sanitaire dans les écoles rajoutent un épisode accablant.

Les attestations dérogatoires au couvre feu pour les enseignant.e.s

L’IA a envoyé un modèle d’attestation permettant de déroger au couvre feu à 18H si nécessaire. Toute personne connaissant un peu le métier d’enseignant sait qu’il est fréquent de rentrer à son domicile après 18H. C’est même le quotidien pour bon nombre d’enseignants habitant à distance de leur lieu d’affectation.

Pour quelle raison, dans le mail accompagnant cette attestation, l’IA se sent-il obligé de rajouter : "J’attire votre attention sur le fait que ces attestations devront être attribuées avec une extrême parcimonie et uniquement quand il n’est pas possible d’organiser l’activité sans préjudice pour les écoles, et pour gérer toute situation exceptionnelle. Elles ne sauraient être permanentes sur la période et doivent donc être accordées jour par jour, sauf exception que vous voudrez bien me faire remonter sous couvert de l’IEN." ?

Est-ce un manque de confiance envers les enseignants ? de l’ignorance sur la réalité du fonctionnement des écoles ? Est ce le souhait de simplifier les tâches des directions d’école ? !

Bien évidemment nous interviendrons auprès de l’IA pour que l’école de la confiance soit appliquée et nous ne pouvons que vous conseiller de vous faire une attestation valable sur la durée, et non pas au jour le jour.

Dans une classe oui, dans un gymnase non ?

Si nous pouvons comprendre que la situation sanitaire amène à prendre des mesures fortes et à renforcer le protocole sanitaire, cela ne doit pas se faire en dépit du bon sens.

En effet, comment comprendre la décision d’interdire les activités possibles en conservant un masque dans les espaces couverts alors qu’il ne semble y avoir aucun problème à entasser les élèves en salle de classe ? Vu les conditions météorologiques actuelles, cette décision revient à supprimer purement et simplement l’EPS des enseignements pour les élèves …

Personne n’a eu l’idée en cette période de faire lutte, sans masque, dans un gymnase... Par contre bon nombre d’enseignant.e.s ont inventé de nouvelles activités, moins intenses (danse à distance, cirque, boules etc...), permettant de garder le masque. Celles-ci sont désormais interdites, alors qu’il y a une semaine c’était aux équipes de se battre pour s’opposer à l’obligation absolue d’aller à la piscine même quand les conditions sanitaires ne semblaient pas raisonnables... Encore une fois, accorder un peu de confiance aux équipes n’aurait pas été de trop dans cette période éprouvante pour tout le monde.

 

30 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU du Rhône 256 rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne - 04 78 27 41 50 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.