www.snuipp.fr

Section du Rhône du SNUipp - FSU

Navigation

Vous êtes actuellement : Direction 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 juillet 2021

Directions d’école : Le ministre passe en force

Après des mois d’immobilisme sur le dossier des directions d’école, le Ministre profite de la fin d’année pour faire passer en force des mesures inacceptables et qui risquent de changer fortement le quotidien des écoles et des directions.

Du côté des points positifs, le Ministère annonce une augmentation des décharges correspondant à :

- 1/8 de décharge pour les écoles de 1 et 2 classes

- ¼ de décharge pour les écoles de 3 et 4 classes

- ½ décharge pour les écoles de 5 à 9 classes

- Une décharge totale à partir de 10 classes.

Le problème : Aucun calendrier de mise en œuvre n’a été annoncé pour ces mesures qui risquent donc de rester un vœu pieu.

Côté revalorisation, même déception, le Ministère se contentant d’annoncer la poursuite de la revalorisation indemnitaire pour 2022, mais sans chiffrage en attendant les arbitrages budgétaires de la Loi de finance 2022 et sans aucune avancée sur l’indiciaire.

Des mesures plus concrètes concernant la délégation des compétences sont, elles, bien annoncées en cohérence avec la parodie de discussion du Grenelle et avec la Loi RIHLAC encore en discussion.

Ont ainsi été évoqué comme éléments principaux d’une autorité fonctionnelle et décisionnelle attribuée aux directrices et directeurs : une lettre de mission, la voix prépondérante de la direction lors des différents conseils, l’autonomie du choix dans l’organisation des 108H, la possibilité d’attribuer des missions spécifiques rétribuées aux enseignant·es répondant à un besoin local, l’association au mouvement intradépartemental sur les postes à profils ou encore la possibilité d’intervenir dans les entretiens de carrière en portant un jugement sur l’implication individuelle des enseignant·es au sein de l’école… Ce n’est ni plus ni moins que l’instauration d’un échelon hiérarchique dans les écoles qui se profile.

Enfin en toute fin de réunion, le 2 juillet, le Ministre a annoncé sa volonté de créer à partir de la rentrée 2022, un nouvel emploi fonctionnel avec une grille d’avancement spécifique pour les directions totalement déchargées ! Cette annonce est inacceptable pour le SNUIPP-FSU qui, contrairement à d’autres organisations syndicales, refuse l’instauration de super-directeurs/directrices et réaffirme le fonctionnement en équipe des écoles.

Le SNUIPP-FSU organisera à la rentrée une mobilisation des personnels pour faire échec à ces réformes inadmissibles et obtenir les avancées réellement attendues par la profession en terme d’augmentation des décharges, d’augmentation de la rémunération et la mise en place d’aides administratives pour l’ensemble des directions.

 

49 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU du Rhône 256 rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne - 04 78 27 41 50 - snu69@snuipp.fr
©Copyright 2006 - Section du Rhône du SNUipp - FSU, tous droits réservés.